Ceux d’en Haut |Tome 1: La Momie de Pâques – Luisa Gallerini

La Momie de Pâques


Titre: La Momie de Pâques

Auteur: Luisa Gallerini

Date de Parution: 02 août 2019

Éditeur: Auto-édition, 487 pages

Spe


Quatrième de Couverture

Paris, aujourd’hui :

Marie trouve une amulette égyptienne avec un étonnant papyrus sur la place de la Bastille. Alors que rien ne la prédispose à devenir une aventurière, elle se prend au jeu des énigmes. À la recherche d’un carnet de voyage qui renferme un inestimable secret, elle se lance dans une haletante chasse au trésor qui se transforme vite en une dangereuse chasse à l’homme.

Egypte, 1863:

Le cauchemar commence avec une momie atrocement morcelée. Des rives du Nil aux remarquables tombeaux de la vallée des Rois, une archéologue exhume de précieux papyrus. Dans les catacombes d’Alexandrie, elle déterre un étrange portrait du Fayoum. Dans le désert du Sinaï, elle s’initie aux pouvoirs invisibles des pierres. Dans l’enceinte du monastère Sainte-Catherine, elle goûte aux légendaires vertus d’une huile miraculeuse. Avec les événements qui s’accélèrent, les questions se multiplient. Quels secrets dissimulent les icônes du monastère ? Quels écrits polémiques se cachent dans son extraordinaire bibliothèque ? Que dissimulent les reliques chrétiennes ? Les prêtres égyptiens possédaient-ils d’incroyables pouvoirs magiques ? Quelle est la recette de la vie éternelle ? Une à une, ses certitudes s’écroulent jusqu’à la plus fondamentale des valeurs: la passion peut aussi naître entre deux femmes. Un terrible scandale à une époque où violer ce tabou revient à prendre tous les risques.


Extrait


 – Il faut garder tout ça secret, le papyrus, l’amulette, tout. Ce sera notre secret, vous êtes d’accord ?

  – Ai-je le choix ? bredouilla-t-elle.

  – On a toujours le choix, tout est question de décision. Voici mon plan; vous protégez le papyrus jusqu’à ce que je publie mon article, et je vous aide à faire en sorte que tout le monde pense que vous l’avez acquis légalement.

  – D’accord, répondit-elle d’une voix éteinte, vous avez raison, c’est la meilleure solution pour nous deux.

  Comprenant à cet instant que la peur était entrée dans sa vie par la même porte que le hasard, Marie déglutit péniblement. De ses doigts glacés, elle serra la main de Philippe, chaude et ferme. Bien que ce fût là un bien maigre réconfort, connaissant à présent le revers de la médaille, elle n’avait aucune envie de s’en séparer. 


Mon Avis:

* En remerciant l’auteure et Simplement.pro pour ce service presse *

    Qui ne serait pas intrigué après la lecture d’un tel résumé ? Un soupçon d’ésotérisme, une touche d’archéologie et une pointe de romance, voilà une recette qui semblait tout à fait convenir à mes papilles gustatives…

    Lhistoire est rien de moins qu’originale à l’instar de l’univers choisi par l’auteure. Afin de préserver le mystère, je m’en tiendrais au quatrième de couverture déjà bien fourni mais il faut savoir que le mélange de la religion chrétienne et de la mythologie égyptienne forme un cocktail assez étonnant au premier abord mais relativement délicieux une fois qu’on y a goûté. Posant un pied tantôt en Europe contemporaine, tantôt en Égypte du XIXème siècle, nous vagabondons à travers le temps et l’espace avec une fluidité étonnante. Le récit, rythmé par les nombreuses interrogations tout comme les découvertes surprenantes, enveloppe l’ouvrage d’un voile de mystère et de danger. Aventures, enquêtes, énigmes, romance… l’auteure pioche dans ses ingrédients afin de pimenter ou d’adoucir l’histoire au fil de son avancée. L’imprévisibilité est de mise et je ne compte plus le nombre de fois où j’ai été surprise par des rebondissements complètement inattendus ! Une expérience que je n’oublierai certainement pas de sitôt et je ne peux que remercier l’auteure pour ces moments inoubliables…

    Je dois admettre qu’une grande partie de mon admiration et de mon enthousiasme a été engloutie par tout l’aspect didactique que nous offre le roman. L’auteure maîtrise relativement bien son sujet et ses connaissances historiques sont réellement impressionnantes. Lors de ma lecture, j’ai pu ressentir la passion et la déférence instillées dans l’histoire et surtout dans les descriptions quasiment révérencielles des artefacts, musées, paysages, etc. Moi-même passionnée de mythologie – qu’elle soit grecque, romaine ou égyptienne -, j’ai été littéralement subjuguée par l’éblouissante richesse qui s’étalait continuellement à mes pieds. L’auteure a réussi à me faire glisser dans la peau d’une exploratrice bornée avide de dangers et d’aventures ! La curiosité fait également partie du voyage. Si vous pensez déchiffrez les énigmes et autres secrets avant les héroïnes ou mettre en lumière des siècles d’histoire à vous seuls, préparez-vous à être déçus ! Vous ne pourrez qu’observer – ébahis – l’élévation de toute une civilisation.

    Bien sûr, je ne peux finaliser mon développement sans parler de la plume de l’auteure. Travaillée, riche en métaphores et autres artifices en tout genre, celle-ci nous ravit par son exceptionnelle fluidité. Le format de carnet de voyage y est également pour beaucoup. Les transitions entre une époque révolue et l’époque contemporaine se font sans heurts, mais au contraire, tout en douceur. L’émerveillement de la découverte d’une Égypte des années 1860 cédait ainsi facilement la place à l’amusement face aux descriptions presque comiques de nos villes contemporaines et du comportement de la société actuelle. Cependant, peignant les tristes réalités des sociétés tant passées que présentes, l’auteure nous fait prendre conscience des nombreuses inégalités qui persistent malgré la traversée du temps. J’ai aussi relativement bien apprécié les quelques illustrations disséminées à travers le récit tout comme la liste des personnages en début de roman qui peut s’avérer bien utile lors d’un petit oubli !

    Les protagonistes sont tout aussi attachants et exceptionnels. Formant un arc-en-ciel de personnalités différentes, ils ne demandent qu’à faire notre connaissance et nouer des liens d’affection.

    Le personnage auquel je me suis attachée le plus rapidement fut Marie. Je me suis immédiatement identifiée à cette jeune femme pétillante de vie et d’enthousiasme ! Méfiante, peu encline à accorder sa confiance, elle est néanmoins débordante d’énergie en ce qui concerne sa « chasse au trésor ». Prête à voyager d’un bout à l’autre du monde pour résoudre son énigme, elle ne baisse pas les bras face aux difficultés ! Son amour des recherches m’a fait écho et c’est avec un petit sourire empreint sur les lèvres que j’ai suivi ses multiples périples. Sinon, je me suis également prise d’une réelle affection pour Luisa que j’ai su apprécier à sa juste valeur à l’instar de sa compagne, Jeanne. Leur relation est sincèrement touchante mais c’est le cœur serré que j’ai refermé ma lecture, l’auteure m’ayant fait traverser en leur compagnie un tourbillon d’émotions incontrôlable – et notamment en toute fin. Pour finir, j’aurais une petite mention spéciale pour Philippe, qui m’a amusée par son exaltation et sa passion exubérante pour les recherches.

    Pour conclure, La Momie de Pâques vous fera franchir le voile diaphane du temps et de l’espace à la découverte d’époques, de cultures et de contrées imprégnées de mystères et de dangers. Préparez-vous à affronter une avalanche de sensations qui ne vous laisseront certainement pas indemnes !


Intéressé par ce livre ? Retrouve-le sur Amazon ici:

La Momie de Pâques


 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s