Après l’Effort – Abigail Roux & Madeleine Urban

apres-leffort

Titre: Après l’Effort

(Original: Caught Running)

Auteurs: Abigail Roux/Madeleine Urban

Date de Parution: 25 Septembre 2015

Éditeur: Milady Romance, Collection Slash

***

Présentation des auteurs:

Ancienne joueuse de volley et actuellement coach, Abigail Roux est aussi une auteure de romans policiers et de romance M/M. Abigail Roux a écrit bien des livres mais son plus gros succès reste jusqu’à ce jour la série Ty et Zane, dont la plume fut d’abord partagée avec Madeleine Urban avant de lui appartenir à part entière.

Retrouvez son site www.abigailroux.com

&

Madeleine Urban est une auteure américaine de romances M/M. Rarement seule maîtresse à bord, elle joint habituellement sa plume à celle d’autres auteurs. Malheureusement, elle se retire de l’écriture en 2011 pour des raisons personnelles. Madeleine Urban a coécrit, entre autres, les quatre premiers tomes de la série Ty et Zane aux côtés d’Abigail Roux.

***

Quatrième de Couverture:

Quand les vestiaires deviennent un terrain de jeu…

Dix ans après la cérémonie des diplômes, Jake Campbell, le sportif adulé, et Brandon Bartlett, l’intello, se retrouvent à enseigner au même lycée, séparés par les mêmes barrières qu’à l’adolescence. Lorsque Brandon est obligé de coacher l’équipe de base ball avec Jake, ils doivent dépasser les préjugés solidement ancrés en eux et se surprennent l’un l’autre par la profondeur de leur amitié subite. Une amitié qui, en dépit des craintes de chacun, a tout le potentiel de devenir bien plus…

————————————————————————–

Extrait:

« Jake vérifiait une dernière fois les vestiaires pour s’assurer qu’aucun élève ne traînait après les cours. Après avoir inspecté les premières rangées d’armoires, il se rendit dans les douches. Alors qu’il jetait un œil dans la rangée suivante, il tomba sur Brandon, à moitié nu, en train d’étirer lentement ses longues jambes. Nom de Dieu !

L’entraîneur s’arrêta net, incrédule, assailli par une vague de désir irrépressible. Il déglutit avec peine et profita du spectacle quelques instants supplémentaires avant de battre discrètement en retraite. Il s’appuya lourdement contre le mur en parpaing près des lavabos. Waouh ! Il savait qu’il ferait mieux de quitter les lieux avant que Brandon sente une présence, mais il était incapable de bouger. C’était la première fois qu’il ressentait un tel désir, cette envie de sauter sur quelqu’un sans prévenir, surgie de nulle part. Voilà qui expliquait sans doute l’agacement qu’il avait ressenti ces derniers jours. Un désir inconscient ? Bon Dieu !

[…]

Jake s’ordonna de partir. Surprendre Brandon par hasard était une chose, mais s’attarder pour l’observer en imaginant les contours de ses fesses, c’était dépasser les bornes. Il s’avança discrètement vers l’autre bout de la pièce, rougissant violemment bien que personne ne puisse surprendre les pensées qui l’agitaient.

– Inspection des lits ! cria-t-il en poussant la porte du vestiaire.

Sa célèbre puissance vocale avait laissé place à une voix un peu rauque.

Brandon ouvrit brusquement les yeux et passa la tête de l’autre côté d’une rangée de casiers.

– Inspection des lits ? répéta-t-il. C’est l’armée, maintenant, sergent ?

Il inclina la tête, non sans remarquer le trouble de Jake qui ignora sa petite pique.

– Il reste des élèves par ici ? demanda l’entraîneur, bien qu’il connaisse déjà la réponse.

Sa voix était tendue et son débit saccadé. Être attiré par un collègue était la dernière chose qu’il souhaitait. Qui plus est, par un prof qui l’avait connu à l’adolescence. Sans parler d’être surpris en train de reluquer ce mec et d’être obligé de faire son coming out. Non merci ! Du coup, il surcompensait, regard noir et dur, corps tendu comme un arc.

***

Percevant l’humeur glaciale de Jake, Brandon reprit son sérieux.

– Non, répondit-il avant de disparaître pour finir de s’habiller.

Il ne savait jamais sur quel pied danser avec son collègue. Il hurlait sur les élèves mais s’occupait très bien d’eux. Il pouvait se montrer chaleureux un instant, et distant à un autre. Patient et brusque tour à tour. Cet homme était capable de tout.

– Complètement imprévisible, marmonna-t-il en enfilant son tee-shirt de compression.

– Comment ? répondit Jake, qui approchait de la porte.

Il se retourna. Luttant contre le malaise qui l’avait saisi, il cherchait à tout prix un truc drôle à dire, histoire d’apaiser la tension. Mais, apparemment, son cerveau était aux abonnés absents. Nom de Dieu de merde !

– On se retrouve sur le terrain, lança Brandon, déstabilisé.

Il fallait qu’il trouve un moyen de comprendre Jake ou il allait devenir fou. Ou pire. Il se prit la tête entre les mains pour tenter de faire disparaître la vague de chaleur qui l’envahissait chaque fois qu’il était en présence de l’entraîneur. Il ne pouvait pas se permettre ce genre de réaction. Ce n’était absolument pas le moment.

– Ouais, acquiesça Jake avec raideur.

Il n’avait qu’une hâte: sortir de cette pièce. Prendre une douche froide, peut-être. En tout cas, gérer d’urgence la situation. »

————————————————————————–

Mon Avis:

  C‘est une lecture bien sympathique qui m’est tombée sous la main cette fois-ci ! Particulièrement agréable à lire, Après l’Effort est un livre qui m’a procuré un bon moment de détente. D’ailleurs, j’adore la couverture mais allez savoir précisément pourquoi :D

  Lhistoire est des plus simples: un professeur de sciences et un coach vont, par un étrange concours de circonstances, se retrouver à travailler sur un terrain de base ball. Les « intellos » et les sportifs ne se fréquentant nullement d’ordinaire, ils vont tout d’abord devoir apprendre à passer outre les préjugés pour parvenir à une quelconque entente. Puis progressivement, ils vont se rapprocher l’un de l’autre jusqu’à instaurer entre eux une douce et confortable intimité. Une profonde amitié ou un sentiment plus puissant ? C’est ce que nos deux éducateurs devront découvrir par leurs propres moyens…

  Sobre mais extrêmement efficace. J’ai tout singulièrement apprécié l’aspect naturel de la relation entre Brandon et Jake. Pas de complications, pas de prise de tête, pas de quelconque remise en question sur leur attirance ou leur homosexualité. Tout va de soi. Et leur entourage reste tout aussi ouvert. De plus, la légèreté qui accompagne l’histoire tout du long est une véritable bouffée d’air frais qui m’a fait le plus grand bien. Ils m’ont bien amusée ces deux-là et le rire qui m’a frappé au « bougre d’olibrius » lancé par Jake me poursuivra encore longtemps… et Brandon aussi, je pense ! Il y a aussi leur premier baiser qui m’a doucement fait rigoler. Je sais, ça peut être étrange dit comme ça, mais si vous vous décidez à lire ce bouquin, vous comprendrez peut-être mon amusement l’instant venu ;)

  Léger, Après l’Effort l’est assurément mais il a également à mes yeux ses petits défauts; des défauts qui se trouvent tout aussi légers d’ailleurs. Tout d’abord, j’ai eu besoin d’un certain temps d’adaptation quant à la permutation constante des points de vues de Brandon et Jake. Non pas que cela m’ait agacé mais j’ai dû m’y habituer (durant les dix premières pages environ). Puis je n’y ai plus fait particulièrement attention et ma gêne s’est évanouie. Évidemment, ce ne sera peut-être pas votre cas ! Autre remarque: il arrive un moment – inutile de faire tout un mystère, vous devinez que c’est le moment où nos deux mâles se mettent ensemble – où les scènes de sexe s’enchaînent plus ou moins les unes après les autres. Tout du moins, c’est la sensation que j’ai eue. À croire qu’ils rattrapent tout le temps perdu des dix premiers chapitres où ils se contentaient de se tourner autour et à jouer au jeu du chat et de la souris ! Et puis, je ne comprends pas vraiment l’intérêt du dernier chapitre. Pas qu’il soit mauvais ou autre chose de ce genre, c’est juste qu’il était inutile selon moi d’ajouter au dernier moment un problème qui se résout tout aussi rapidement qu’il apparaît…

  Malgré tout, je ne peux me résigner à critiquer ce livre de quelque façon que ce soit et les quelques remarques que j’ai pu faire ne restent que ce qu’elles sont: des remarques. Sans plus. Comment dévaloriser ce livre alors qu’il m’a fait vivre de si merveilleux instants ? Surtout en compagnie du si beau couple que forment Brandon et Jake

  Car ces deux-là sont tout bonnement adorables

  Ainsi, d’un côté, il y a Brandon Bartlett, le professeur de sciences qui va être amené à revêtir la fameuse tenue d’entraîneur de base ball. Classé depuis toujours sous l’étiquette d’intello, il redoute cette confrontation avec les sportifs tout en se promettant de faire de son mieux. Et ce sous l’œil attentif de Jake… Brandon est un personnage au tempérament calme, attentif à son environnement et compréhensif. Personnellement, je donnerais n’importe quoi pour avoir un professeur tel que lui ! Et sa beauté ne gâche rien… Mais attention , cela ne veut pas dire qu’il est passif, loin de là ! Il est capable d’une passion débridée et de ce fait, leurs relations intimes n’en sont que plus torrides ! Je dois dire qu’il a su me surprendre ce doux professeur… Je ne m’attendais pas à un tel embrasement de sa part, c’est certain. Néanmoins, il reste le plus doux des deux ;)

  Et puis, nous avons le coach Jake Campbell qui voue une franche admiration au base ball. Ce sport représente toute sa vie et entraîner des équipes lui procure une satisfaction sans pareille. Voir débarquer un intello sur son terrain le rend sceptique quant à la capacité de ce dernier à gérer la situation… mais sa surprise n’en sera que plus grande lorsqu’il se rendra compte que Brandon a plus d’un tour dans son sac. Jake est de nature solitaire et utilise judicieusement son statut de sportif pour dissimuler sa véritable nature derrière les clichés au sujet des profs de sport. Une fois qu’on apprend à le connaître, on découvre que derrière cette carapace se cache une nature malicieuse, impulsive et impétueuse. Il nous enchante, il nous fait rire et nous touche aussi dès lors que ses faiblesses sont mises en lumière. Je l’adore au même titre que Brandon.

  Quelques lignes sur les personnages secondaires de Troy et Jonathan qui m’ont également beaucoup plu. Regroupés avec Jake et Brandon, ils forment un quatuor hilarant et divertissant. On ne s’ennuie pas à leurs côtés, c’est certain. D’ailleurs, une chose ne cesse de me tourmenter: mais que fait donc Troy avec les citrons verts ?! Je vous assure que mon cerveau est parti dans tous les sens et a émis des hypothèses aussi saugrenues les unes que les autres… et ce sans trouver de réponse :D. Un sacré coquin que ce Troy !

  En bref, Après l’Effort nous présente une belle histoire plutôt simple mais qui a toutefois le mérite de nous enchanter de par ses charmants et séduisants protagonistes. Si vous cherchez de la complexité, vous ne la trouverez sûrement pas ici et ce livre n’est peut-être pas pour vous. Mais si, au contraire, vous désirez vous plonger dans une histoire calme et enveloppée d’humour, alors il se peut que vous y trouviez votre bonheur… tout comme moi ;).

————————————————————————–

Intéressé par ce livre ? Retrouve-le sur amazon.fr ici:

Après l’Effort – Abigail Roux et Madeleine Urban


Publicités

2 réflexions sur “Après l’Effort – Abigail Roux & Madeleine Urban

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s