Attirance et Confusion – Simone Elkeles

attirance-et-confusion

Titre: Attirance et Confusion

(Original: Wild Cards, Book 1: Better Than Perfect)

Auteur: Simone Elkeles

Date de Parution: 02 Janvier 2014

Éditeur: La Martinière Jeunesse, 352 pages

***

Présentation de l’auteur:

Désignée auteure bestseller par le New York Times et le USA Today, Simone Elkeles se spécialise tout particulièrement dans l’écriture de romances Young Adult. Elle a bon nombre de récompenses à son actif et ce principalement grâce à son livre Irrésistible Alchimie qui lui a permis de remporter les RITA Awards des RWA (Romance Writers of America).

Retrouvez son site www.simoneelkeles.com

***

Quatrième de Couverture:

Ashtyn croyait sa vie sur des rails jusqu’à l’université. Elle n’avait pas prévu qu’elle serait élue capitaine de son équipe de football américain, et que son petit-ami, footballeur lui aussi, le prendrait si mal.

Elle n’avait pas imaginé, surtout, qu’un garçon comme Derek, provocateur et terriblement séduisant, viendrait semer le trouble dans son existence bien réglée.

Ashtyn pourrait craquer et se laisser aller, mais elle n’est sûre que d’une chose: les garçons comme Derek, pour qui la vie est un jeu, finissent toujours par vous quitter. Et rien de lui fait plus peur que l’idée d’être abandonnée…

————————————————————————–

Extraits:

Extrait 1

« – Arrêtez ou j’appelle la police ! s’écrie une voix de fille derrière moi.

Je me tourne et découvre une nana canon qui doit avoir mon âge. Ses cheveux blonds sont rassemblés en une longue tresse qui descend sur sa poitrine. Elle bloque la sortie, serrant une fourche rouillée entre les mains. On dirait qu’elle est prête à me tuer, ce qui la rend à peine moins jolie.

[…]

Je fais un pas vers elle et la sortie.

– Pose cette fourche, s’il te plaît…

– Je te préviens… un pas de plus et je te plante.

Ses mains tremblantes me disent qu’elle est incapable de mettre sa menace à exécution.

Je lève les bras et fais mine de me rendre.

– Tu n’as pas vraiment envie de me planter.

– Oh, je crois que si.

Elle ferme ses yeux féroces. L’espace d’un instant, je suis certain qu’elle va baisser son arme, quand j’entends quelque chose craquer derrière moi – un outil qui tombe sur le sol. Le bruit la surprend, elle aussi, et elle lâche la fourche… sur mon pied !

Quelle conne !

Elle fixe la dent acérée qui ressort de ma chaussure gauche et reste bouche bée. Puis, en un clin d’œil, elle s’enfuit et claque la porte derrière elle. L’obscurité m’enveloppe et j’entends le bruit du cadenas se refermer.

Je ne sais pas si je suis une racaille, mais une chose est sûre: cette fille est une folle. »


Extraits 2/2.5

« – […] Derek peut s’installer dans le bureau ?

– Le bureau est rempli de cartons. Et j’ai donné le vieux canapé qui s’y trouvait à une œuvre de charité.

Je me permets d’intervenir:

– Si vous préférez, monsieur, je dormirai sur le perron. Donnez-moi juste une couverture, jetez-moi quelques restes de temps en temps, ça devrait aller. »

***

« – Tu te rends compte, au moins, que je promène ton satané chien tous les jours et qu’il dort dans ma chambre ? Sérieusement, Ashtyn, je parie ma couille gauche que tu n’as même pas remarqué que je l’avais rebaptisé Duke.

– Ta couille gauche ? Pourquoi pas la droite ? Les mecs, vous pariez toujours la gauche, jamais la droite. On peut savoir pourquoi ?

– Parce que chez les garçons, la droite est la dominante, alors parier la gauche, c’est sans danger. Maintenant, ne change pas de sujet et réponds à ma question.

Je n’ai jamais rien entendu de plus ridicule. J’essaie de me contenir, mais un rire m’échappe. »


Extrait 3

« – Tu sais qu’on ne devrait pas jouer à ce genre de jeux, je le préviens avec un grand sourire.

Mes lèvres taquines sont à un souffle des siennes.

– Je sais. C’est une très mauvaise idée.

Pourtant, il ne bat pas en retraite.

– Tu as intérêt à être aussi doué que tu le dis.

– Je suis doué, Sucre d’orge.

Je recule un tout petit peu, consciente que je devrais courir me réfugier à l’intérieur de la maison, mais je n’ai aucune envie de cesser ce jeu. Je connais les garçons comme lui: ils aiment les défis et jouer au chat et à la souris.

Et ce soir, c’est moi la souris.

– Attends.

Je pose une main contre son torse. Je sens ses muscles sous son T-shirt et le battement frénétique de son cœur.

– On n’est peut-être pas compatibles, finalement.

– On va voir ça, murmure-t-il.

Il s’avance et dépose des petits baisers très lents sur mes lèvres. Je me retiens de gémir. Ces baisers-là me rendent dingue. Maudit Derek !

– Qu’est-ce que tu en dis ?

– Euh…

Sa langue glisse entre mes lèvres.

– Et de ça ?

C’est si bon. Je m’abandonne complètement, cette fois. Je l’attrape par la nuque et l’attire contre moi. Mes lèvres s’écrasent sur les siennes, et on s’embrasse pleinement. Il est si différent, si bon… Mon corps commence à bouillir…

Ses lèvres entrouvrent les miennes et nos langues s’entrelacent dans une danse sensuelle. J’y prends beaucoup trop de plaisir. »

————————————————————————–

Mon Avis:

  Attirance et Confusion est le tout premier livre de Simone Elkeles que je lis et malheureusement, il ne m’a pas fait grande impression. Hormis quelques sourires et rires occasionnels, je n’ai pas été spécialement emballée, que ce soit par les personnages ou par l’histoire elle-même.

  Si l’histoire ne m’a pas enchantée outre mesure, c’est principalement parce qu’elle était trop prévisible à mes yeux pour que je puisse m’immerger totalement dans ma lecture. Je parvenais à deviner plusieurs pages à l’avance le déroulement futur de tel ou tel fait, ce qui gâchait grandement l’effet de surprise escompté. Pour vous donner un exemple, j’ai pratiquement d’entrée percé à jour le petit-ami d’Ashtyn, Landon, qui était franchement bien trop transparent pour espérer nous surprendre de quelque manière que ce soit… Et puis, tout se résolvait bien trop rapidement à mon goût. Chaque problème rencontré – autre que celui du couple évidemment – était souvent balayé d’un revers de main pour passer ensuite à autre chose. J’aurais aimé voir les personnages s’attarder plus longuement sur des soucis extérieurs plutôt que constamment sur leur problème de compatibilité en tant que couple…

  Ainsi, les pages défilaient sous mes yeux, les unes après les autres, et petit à petit, la sensation si redoutée par la majorité d’entre nous – lecteurs – commençait lentement à planter ses griffes dans mon esprit: l’ennui. Bien heureusement, il est arrivé un moment où j’ai commencé à me pencher plus sérieusement sur l’histoire, et c’est celui de l’apparition de la grand-mère de Derek. Un personnage qui est rapidement devenu mon personnage favori mais je m’attarderais dessus plus tard. Dès alors, j’ai été dans l’impossibilité de rester insensible comme auparavant et me suis même autorisée à sourire de temps à autre. Par contre, ce réveil n’a eu lieu qu’environ aux trois-quarts du livre donc quasiment vers la fin ! Je reste bien sûr soulagée d’avoir enfin pu m’accrocher à l’histoire mais ça reste quand même dommage d’avoir dû attendre aussi longtemps pour l’apprécier…

  Il est vrai que mes principales réticences concernaient l’histoire, mais j’ai tout de même avoué que les personnages ne m’ont pas fait grande impression non plus. Pourtant, ils ont tout pour plaire: des qualités comme des défauts qui les rendent plus vivants, plus sympathiques à nos yeux, un sens de la repartie certain ainsi que des tourments et des peines qui peuvent faire vibrer notre corde sensible. Alors pourquoi n’ai-je pas été aussi enthousiaste que je le devrais ? Peut-être parce qu’au niveau des sentiments, je n’ai pas été suffisamment comblée.

  J‘avais vraiment l’impression de tourner en rond avec ces deux-là, à se questionner sans arrêt sur leurs positions pour briser leurs réticences par la suite et finalement revenir à la case départ quelques instants plus tard. C’est frustrant mais surtout incroyablement lassant même si, en y réfléchissant bien, ce cas s’applique tout particulièrement à Derek, Ashtyn se contentant d’accepter brusquement – littéralement d’une minute à l’autre – son attirance pour ce dernier…

  Quoiqu’il en soit, tous les deux sont aussi semblables qu’ils sont différents. Derek est impulsif et imprévisible tandis qu’Asthyn se trouve être plutôt posée et réfléchie. Il a la chance d’avoir une famille plus ou moins soudée mais ne pense qu’à la quitter alors qu’elle voudrait désespérément faire partie d’une famille, quand bien même elle soit imparfaite. Le petit garçon porte le désir profond mais impossible de revoir sa maman décédée et de son côté, la fillette donnerait n’importe quoi pour un grain d’attention ou d’approbation de la part de son père. Deux caractères contraires et aux souhaits tout aussi divergents mais qui pourtant se rejoignent sur certains points.

  En effet, Ashtyn et Derek ont la fâcheuse tendance à se cacher leurs sentiments. Tous deux meurtris dans le passé, ils ne cherchent qu’à se protéger, ne désirant aucunement se dévoiler à l’autre au risque de souffrir. De ce fait, chacun chercher à instaurer une certaine distance et lorsque l’un se rapproche, le second se contente de le repousser et ainsi de suite tout du long du livre. Au risque de me répéter, c’est un comportement qui m’a assez exaspéré par sa perpétuelle continuité.

  Ashtyn et Derek ne sont pas de mauvais personnages, c’est juste qu’ils ne m’ont pas conquise. Ashtyn est capitaine de son équipe de football et surtout une jeune femme combative qui refuse de baisser les bras. Cela force l’admiration et si je devais lui reconnaître une qualité, c’est bien celle-ci. Quant à Derek, ce sont ses pensées envers sa mère qui m’ont touchées. On sent son amour pour elle, même au-delà de la mort, et c’est vraiment admirable. Je pourrais également mentionner cette fabuleuse capacité à hérisser Ashtyn et qui m’a plutôt amusée, je dois dire. Donc – et bien que ce ne fut pas mon cas – ces deux protagonistes peuvent certainement plaire à d’autres personnes !

  Pour ma part, c’est la très singulière Mme Worthington qui m’a séduite. Ah, mais quelle grand-mère, elle fait ! Austère et intimidante à première vue, elle se révèle être, bon, je ne dis pas adorable – au risque de me prendre un coup d’ombrelle :P – mais tout particulièrement attachante. C’est à ses côtés que je me suis le plus divertie et que j’ai lâché deux ou trois rires. Mon seul regret est de la voir apparaître trop tard pour jouir davantage de sa présence. C’est un personnage intéressant qui a eu le mérite de raviver mon intérêt pour l’histoire.

  Malgré mes remarquesAttirance et Confusion reste un livre plutôt sympathique et très facile à lire de par sa plume légère. S’il ne m’a pas éblouie, je suis néanmoins persuadée qu’il peut ravir le cœur de bien d’autres lecteurs. Je pourrais m’arrêter sur ce premier tome sans m’attarder sur le prochain mais tenant à laisser sa chance à cette série, j’enchaînerai bel et bien sur le second bouquin. En espérant être davantage conquise que par celui-ci, surtout qu’il concerne Vic, un personnage assez renfermé qui a titillé ma curiosité…

————————————————————————–

Intéressé par ce livre ? Retrouve-le sur amazon.fr ici:

Attirance et Confusion – Simone Elkeles


Publicités

2 réflexions sur “Attirance et Confusion – Simone Elkeles

  1. Je n’ai pas lu ce livre, mais j’avais lu Paradise de la même auteur et je trouvé que c’était un peu trop jeunesse… Je ne sais pas si je tenterais un jour un autre de ses livres !

    J’ai vu que tu lisais « Après l’effort » ^^ C’est un livre qui me tente beaucoup, j’attends ton avis avec impatience :p

    J'aime

    • Je m’étais faite la même réflexion en finissant ce bouquin :D Mais je ne veux pas juger d’après une seule série donc je lirai probablement « Paradise » ou « Irrésistible » pour me faire une meilleure idée.

      Je l’ai terminé hier ^^. La chronique devrait donc apparaître aujourd’hui ;)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s