Passion à Hollywood – Natacha J. Collins

passion-a-hollywood

Titre: Passion à Hollywood

Auteur: Natacha J. Collins

Date de Parution: 17 Avril 2015

Éditeur: Harlequin, Collection HQN, 179 pages

***

Présentation de l’auteur:

Natacha J. Collins partage des histoires depuis toujours. D’abord par l’illustration puis, peu à peu, par les mots seuls. Ses expériences dans le monde du cinéma et de la télévision lui ont permis de développer son amour pour les histoires délicieuses… des histoires qui ne finissent autrement que sur une note joyeuse !

Retrouvez son site www.natachajcollins.blogspot.fr

***

Quatrième de Couverture:

Bridget n’en revient pas; dans trois mois, elle va assister au tournage d’une grosse production ! Car Nerea, la star capricieuse dont elle est l’assistante, vient de se voir offrir un rôle pour un long-métrage très attendu, Fire and Tears.

À elle Hollywood et le monde si élitiste du cinéma. À elle l’effervescence des backstages et l’excitation des blockbusters ! À elle aussi les acteurs au sourire charmeur et au dangereux charisme… Comme le beau Craig Anders, héros masculin de Fire and Tears, dont le comportement, qui passe de la plus profonde goujaterie à une galanterie exemplaire, est très perturbant.

Non ! Elle s’est promis de ne surtout pas refaire la même erreur qu’avec son ex, un comédien menteur et manipulateur. Et le fait que Craig soit logé dans le même immeuble qu’elle ne doit absolument pas la détourner de ses bonnes résolutions…

————————————————————————–

Description

Les personnages principaux: Bridget et Craig

Bridget est l’assistante personnelle de Nerea Williams, actrice montante du petit écran aussi splendide que capricieuse. Le travail à ses côtés est donc loin d’être aisé mais Bridget ne se laisse pas démonter pour autant. Originaire de la campagne, elle comprend l’importance de garder un boulot aussi bien payé, notamment lorsqu’elle désire payer les dettes de ses parents qui, eux, n’en ont pas les moyens… Alors lorsque sa protégée reçoit la proposition inespérée de jouer dans le tant attendu film de grand écran, Fire and Tears, elle se réjouit autant pour Nerea que pour elle-même. Les dettes de ses parents ne seraient alors plus qu’un souvenir et puis… qui n’aurait pas voulu assister à la réalisation d’une telle superproduction ? Sans compter les superbes spécimens masculins qui défileront sur les plateaux… C’est alors qu’elle croise inopinément la route du célèbre acteur Craig Anders qui – loin de l’image d’acteur accueillant au sourire ravageur qu’il offre au public – se trouve être un homme narquois et terriblement provocateur de surcroît. C’est alors que, soudainement, il se transforme du tout au tout. Sourires charmeurs, amabilité et complicité sont alors à l’ordre du jour, et même si Bridget est loin d’être insensible à sa beauté, elle lutte contre cette attraction. Après une mésaventure avec son ex comédien, elle se méfie des hommes et notamment des acteurs qui n’hésitent pas à utiliser leurs talents d’acteur pour parvenir à leurs fins… Donc merci, mais elle a déjà donné. Pourtant, pourra-t-elle rester indifférente au charisme de Craig encore longtemps ? Surtout alors qu’ils partagent le même immeuble, les mêmes centres d’intérêts et… la même attirance.

Craig Anders est un acteur populaire et brillant, adulé par les fans et le grand écran. Néanmoins, si son métier lui apporte un véritable plaisir, il n’en est pas de même avec les contraintes liées à la célébrité qui va forcément avec. Se voir obligé de cacher sa véritable personnalité et de jouer constamment un rôle auprès du public lui pèse beaucoup. Est-ce si fâcheux que cela de vouloir être aimé pour soi-même et non pour sa notoriété ou encore sa fortune ? Pour se protéger, Craig cache donc sa vulnérabilité derrière le masque d’acteur arrogant et présomptueux que tout le monde s’attend à voir. Une stratégie qui se révèle payante… jusqu’à ce qu’il fasse connaissance avec Bridget. Lorsqu’il la retrouve sur le plateau de Fire and Tears, un tout nouveau film dans lequel il joue le rôle du héros principal, il ne désire rien d’autre que de se rapprocher de cette jeune femme qui l’a littéralement ensorcelé. Mais la tâche n’est pas facile. Ayant malheureusement déjà eu un aperçu de son jeu d’acteur, elle reste sur ses gardes et il lui est d’autant plus difficile de la séduire dans ces conditions-là. L’attirance qui semble les unir sera-t-elle suffisante pour les réunir ?Saura-t-il démontrer à Bridget que l’homme et l’acteur sont deux personnes bien différentes ?  Mais la question qui se pose réellement est la suivante: sera-t-il en mesure de se révéler corps et âme à Bridget ?

————————————————————————–

Extraits:

Extrait 1

« Une serveuse menue, aux cheveux blonds coupés courts, vint aussitôt prendre leur commande, puis revint quelques minutes plus tard avec leurs boissons. Contaminée par l’ambiance festive, Bridget se détendit tout en sirotant son cocktail.

– À notre succès ! lança-t-elle, prête à trinquer avec Becky.

Une main ferme se posa alors sur son épaule. Elle sursauta et manqua de renverser son verre. La main appartenait à un inconnu, grand, baraqué et aux traits grossiers. L’homme la gratifia d’un sourire béat et, sans plus de cérémonie, s’assit sur la chaise libre à sa droite, pendant qu’un de ses comparses, l’air guère plus engageant, s’accaparait un autre siège, près de Becky.

– Alors, les filles, qu’est-ce que vous faites ici toutes seules ? demanda le premier.

Son haleine empestait l’alcool.

– Écoutez, les gars…, commença Bridget.

– On a tout de suite vu que vous attendiez de la compagnie alors nous voilà ! la coupa-t-il. Moi, c’est Trevon et lui, c’est mon pote Xander.

 […]

Trevon approcha son visage de celui de Bridget, dans le but évident de l’embrasser.

– Dégage !

Elle tenta de le repousser, mais il était bien trop fort. Becky s’efforçait quant à elle de se débarrasser de Xander dont la main s’était déjà posée sur son chemisier. Il reçut en échange une claque sonore combinée à une insulte en espagnol, ce qui eut pour seul résultat de l’exciter davantage.

– Ça suffit maintenant, fichez-nous la paix ! ordonna une nouvelle fois Bridget, très remontée.

Trevor ne céda pas. Elle lui lança alors le contenu de son verre en plein visage. Il glapit de surprise, lui agrippa le poignet et l’attira brutalement à lui. Puis il essaya encore de l’embrasser.

– Tu vas voir, tu vas me remercier après.

– Abruti !

Elle serra le poing et, comme son frère aîné le lui avait appris, elle le frappa. La force du coup la surprit, tout comme le sang qui jaillit immédiatement des narines de son agresseur. Furieux, ce dernier perdit aussitôt son envie de rire.

– Salope ! l’insulta-t-il, levant la main pour la frapper à son tour.

Avant qu’il ne puisse l’abattre sur elle, son poing fut arrêté par une poigne de fer. »


Extrait 2

« Elle chantonnait une chanson à la mode qui lui trottait dans la tête quand elle ralentit le pas, surprise de découvrir, un peu plus loin devant elle, Craig Anders qui avançait, les mains enfoncées dans les poches de son blouson. Il ne l’avait pas vue, forcément.

Il va dans la même direction que moi. Si je le rattrape, il va croire que je le suis. De toute façon, je n’ai pas le choix. Il faut bien que je rentre et je n’ai pas l’intention de faire un détour…

[…]

Soudain, Craig se retourna et se dirigea droit vers elle !

– Vous voulez un autographe, vous aussi ? Une photo, peut-être ? demanda-t-il avec un sourire qu’elle jugea forcé. C’est pour ça que vous me suivez ?

– Non, et je n’essaie pas de…

– Vous trouvez ça drôle ? la coupa-t-il d’un ton sec.

– Excusez-moi ?

– Bon sang, je déteste quand ce genre de choses se produit, soupira-t-il, tout en secouant la tête.

Il se passa la main sur la nuque, l’air très ennuyé. Embarrassée, Bridget n’eut pas le temps d’ouvrir la bouche qu’il continuait déjà sur sa lancée:

– Franchement, ça vous avance à quoi de me suivre comme ça ?

– Je ne vous suis pas !

– Je sais que vous m’êtes reconnaissante de vous avoir aidée, vous m’avez remercié et c’est super, mais… ça va s’arrêter là.

Il ne l’avait manifestement pas écoutée, pourtant il la fixait intensément. Elle se sentit rougir, s’en voulut et s’énerva.

– Je vous répète que je ne vous suis pas !

Il croisa nonchalamment les bras pour la toiser, l’air railleur.

– Vous n’êtes pas une de ces fans déjantées qui harcèlent leurs idoles, au moins ? Ou alors…

Il s’approcha si près qu’elle sentit son souffle chaud sur son visage.

– Vous aimeriez me remercier de façon plus intime, peut-être ? Je ne serais pas forcément contre, vous savez. »


Extrait 3

« (Il) brûlait d’une rage contenue. Contre toute attente, Bridget persistait à le rejeter.

Mais pourquoi, bon sang ?

Il était beau garçon, bon parleur, et sa famille avait de l’argent. Beaucoup d’argent. Généralement, ça suffisait pour que les filles se pâment à ses pieds et se retrouvent dans son lit, dont il s’empressait de les jeter, une fois qu’il en était lassé – le plus souvent, après quelques heures. Mais Bridget, elle, résistait. Pourtant, elle aurait dû être flattée de l’intérêt qu’il daignait lui porter. Surtout qu’il s’était montré particulièrement charmant et attentionné avec elle pour la séduire ! Peu habitué à se faire éconduire, il se sentait à la fois frustré et très excité par ce défi.

[…]

De colère, il jeta son téléphone par terre. L’appareil hors de prix se brisa en plusieurs morceaux en heurtant le carrelage. »

————————————————————————–

Mon Avis:

Depuis un certain temps, je ne cesse d’enchaîner les romances paranormales, négligeant par ce fait les autres genres. Je me suis donc mise à la recherche d’une romance contemporaine – que je n’ai d’ailleurs pas lu depuis longtemps – et mon dévolu a été jeté sur Passion à Hollywood de Natacha J. Collins.

Passion à Hollywood est, comme je l’appelle, une parfaite lecture de détente. Plutôt courte, très rapide à lire, sans prise de tête et par-dessus tout, agréable. Tout ce qu’il y a à faire, c’est oublier le monde qui vous entoure pour vous plonger au fil des pages et apprécier chaque instant de votre lecture. Les chapitres s’écoulent les uns après les autres et il est d’autant plus facile de se laisser aller que la plume est délicate et plaisante à lire.

Toutefois, la sensation d’abandon n’est complète que grâce à la légèreté de l’histoire. Nombre de scènes ou de répliques m’ont tiré un sourire et le personnage de Craig est particulièrement amusant. Il y a d’ailleurs une phrase qui m’a vraiment fait rire sur le coup, je cite: « Adam se pencha vers elle et prit ses mains entre les siennes. Elle eut alors l’impression que les écailles d’un poisson mort couraient sur sa peau. » J’en souris encore. C’est une expression que je n’ai encore jamais entendue auparavant et je vous assure que si un jour je croise une telle personne, je lui fais cette remarque mot pour mot :D ! Mais passons.

L’histoire est simple, je ne vais pas vous le cacher, et a des airs de déjà-vu. Un acteur qui rencontre une jeune femme dont il tombe amoureux et qui doit par la suite harmoniser amour et célébrité n’est pas un scénario inexploré. Et pourtant, j’ai été étonnée par la tournure qu’ont pris les événements car si la plupart du temps, je pouvais me douter de la suite, je n’ai en revanche absolument pas prévu les derniers chapitres. Exactement au moment où la phrase « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » a retenti dans mon esprit, l’auteure a décidé de chambouler tout le cours de l’histoire. D’abord stupéfaite un moment, j’ai ensuite approuvé ce renversement inattendu qui a immédiatement réveillé mon attention. Une belle initiative pour quitter nos personnages sur une jolie note d’émotion.

Puisque nous parlons personnages, penchons-nous un peu sur Bridget et Craig qui sont deux protagonistes très faciles à comprendre et qui ont rapidement éveillé ma sympathie. Ils m’ont attendrie comme ils m’ont égayée – notamment Craig que j’ai adoré.

L’indécision de Craig au début de leur histoire me rendait tout sourire. Son hésitation livrait constamment combat avec sa détermination à séduire Bridget et ses tentatives de rapprochement étaient autant timides qu’audacieuses. C’est un personnage très naturel malgré son métier d’acteur et qui ne recherche rien d’autre qu’une personne à aimer et qui l’aimera en retour. Il est taquin, certes, mais également tendre et surtout épris de sa belle. Vous comprendrez donc que Craig m’a immédiatement charmée, alors même qu’il endossait son masque d’acteur hautain. Alors imaginez maintenant lorsqu’il l’abat…

Bridget, quant à elle, met un peu plus de temps à se laisser aller à la passion. L’attirance entre eux est indéniable mais sa crainte de souffrir à nouveau est plus puissante que celle-ci. Cependant, elle donne assez rapidement sa chance à Craig et je me souviens avoir alors pensé que c’est étrange qu’elle tente une relation avec un acteur sans plus de réticences sachant ce qu’un comédien lui a infligé par le passé… Mais ma pensée s’est vite estompée lorsqu’il est devenu évident que, pour Bridget, la confiance est un point essentiel dans un couple et que sans celle-ci, une relation n’a pas lieu d’être. Dès lors, j’ai peu à peu commencé à l’apprécier et j’ai tout singulièrement admiré son courage, non seulement vis à vis de Nerea (après avoir observée celle-ci, je doute sincèrement devenir assistante un jour :D) mais également des divers obstacles jetés sur sa route.

Néanmoins ma plus grosse surprise a été provoquée par un certain Adam, également acteur pour le film. Il me faisait quelques fois doucement rigoler de par sa haute estime de soi mais je ne pensais vraiment pas qu’il irait aussi loin ! Je n’en dis pas plus mais lorsque ce bel acteur dévoile son véritable visage, il ne reste plus qu’à se mettre à l’abri… Et dire que Nerea m’apparaissait comme le diable personnifié… Décidément, il y a bien pire ;).

La seule chose que je reprocherais à ce livre, c’est sa fin un peu abrupte qui m’a laissé un peu désorientée – et je ne parle pas ici de l’épilogue. Pendant quelques terribles secondes, j’ai cru qu’il me manquait une partie du livre ! Toutefois, après réflexion, j’ai estimé que cette suite que j’attendais n’était peut-être pas si nécessaire que cela car nous pouvions aisément deviner le non-dit… Ceci dit, j’ai quand même été un tantinet déçue. J’aurais aimé assister à la scène qui – logiquement – s’ensuit ^^.

Passion à Hollywood présente donc une très jolie histoire d’amour entre une vedette de cinéma et une « banale » assistante qui est somme toute idéale lorsque vous recherchez quelque chose de sympathique et de léger pour vous détendre. L’écriture fluide qui l’accompagne ne fait que nous ravir davantage et nous assure ainsi une lecture des plus paisibles.

————————————————————————–

Intéressé par ce livre ? Retrouve-le sur amazon.fr ici:

Passion à Hollywood – Natacha J. Collins


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s