Les Vampires Scanguards |Tome 1: La Belle Mortelle de Samson – Tina Folsom

la-belle-mortelle-de-samson

Titre: La Belle Mortelle de Samson

(Original: Scanguards Vampires, Book 1: Samson’s Lovely Mortal)

Auteur: Tina Folsom

Date de Parution: 28 Mai 2012

Éditeur: Auto-Édition, 286 pages

***

Présentation de l’auteur:

Grande voyageuse, Tina Folsom a parcouru bon nombre de pays – en passant de son pays d’origine, l’Allemagne, à l’Angleterre ou encore la France – avant de s’installer en Amérique. L’écriture a toujours été une passion mais ayant conscience de la nécessité d’avoir un travail stable, elle entreprend des études de comptabilité. Mais après quelques années, elle revient à sa passion première et se consacre alors entièrement à la rédaction de ses romans.

Retrouvez son site www.tinawritesromance.com

***

Quatrième de Couverture:

Samson, le vampire célibataire, ne peut plus la lever. Même son psy ne sait pas comment l’aider. Mais tout change lorsque Delilah, la belle mortelle et audit, tombe dans ses bras après ce qui ressemble à une banale agression. Soudain, les problèmes physiques du vampire s’évanouissent, du moins tant que Delilah se trouve dans ses bras.

Les scrupules du vampire de mettre Delilah dans son lit disparaissent lorsque son psy avance qu’il s’agit de l’unique façon de résoudre son problème. Pensant que tout ce dont il a besoin est de quelques heures en sa compagnie, Samson se laisse tenter par une nuit de plaisir et de passion.

Cependant, une autre agression contre Delilah et un cadavre plus tard, et voilà Samson qui se retrouve à jongler avec de nouveaux problèmes; non seulement tenter de cacher le fait qu’il est un vampire mais également découvrir les secrets de la jeune femme concernant une personne qui lui veut du mal.

————————————————————————–

Description

Les personnages principaux: Samson et Delilah

Samson Woodford est un vampire âgé de 237 ans. Il est donc immortel, d’une beauté certaine et à la tête d’un entreprise prospère qui lui permet de jouir d’une fortune considérable. Malheureusement, celle-ci suscite la convoitise de bon nombre de personnes… notamment des femmes. Mais actuellement, son plus gros souci n’est pas lié aux croqueuses de diamants, même s’il concerne affectivement des femmes. Car depuis maintenant neuf mois, Samson se débat avec un certain problème d’ordre sexuel qui l’empêche d’assouvir ses désirs. Sa vie sexuelle réduite à néant, il décide de consulter un psy afin de découvrir une solution – et ce, le plus tôt possible de préférence. Il découvre bientôt que le remède à son problème se trouve sous la forme d’une mortelle nommée Delilah, une femme littéralement échouée dans ses bras. Convaincu – et encouragé par son médecin d’ailleurs – de devoir passer une nuit de plaisir en compagnie de l’humaine pour voir son souci disparaître à jamais, il se met en devoir de la séduire. Mais ce qu’il n’avait nullement pris en considération, ce sont les sentiments qui l’assaillent en présence de Delilah. Que faire ? S’en tenir à quelques nuits le temps de « guérir » ou envisager un possible avenir avec sa belle mortelle ? Cependant, comment lui annoncer sa véritable nature ? D’autant qu’il ne peut garder le silence bien longtemps sachant que des personnes visiblement mal intentionnées cherchent à lui mettre la main dessus et que tôt ou tard, sa nature vampirique surgira pour la protéger…

Delilah Sheridan est une auditrice de New York, temporairement installée à San Francisco dans le cadre de son travail. Car hormis ce dernier, Delilah n’a rien. Ni amis proches, ni petit-ami, ni même animal domestique. Même sa famille n’est plus à sa portée – sa mère étant décédée et son père souffrant de la maladie d’Alzheimer qui rend impossible toute communication avec sa fille. Ainsi donc, elle passe la majorité de ses soirées en face à face avec son ordinateur à éplucher des dossiers, voire mêmes des nuits; Delilah souffrant d’insomnies en raison de rêves tout aussi troublants que terrifiants. Toutefois, sa vie tombe sens dessus-dessous le temps d’une seule soirée. Victime d’une agression, elle trouve refuge auprès d’un homme complètement inconnu et scandaleusement séduisant… qui ne cherche apparemment qu’à la mettre dans son lit ! Estomaquée, Delilah prend la fuite mais la passion que cet homme mystérieux a éveillée en elle ne cesse de brûler. Alors lorsqu’elle reçoit une invitation de sa part, Delilah ne tergiverse pas et accepter de passer une soirée en sa compagnie. Mais ce qui était censé n’être qu’un flirt va dangereusement pencher vers quelque chose de plus profond… et dévastateur. Delilah peut-elle ouvrir son cœur et son âme à Samson, l’homme qui l’ébranle comme jamais aucun ne l’a fait auparavant ? Car si elle peut se fier à ses capacités pour la protéger, elle n’est pas certaine de pouvoir en faire autant en ce qui concerne sa personne…

Quelques Précisions

J’ai pensé écrire quelques lignes sur le métier exercé par Delilah, à savoir celui d’audit, qui était un véritable énigme à mes yeux jusqu’à maintenant :P.

Un auditeur, ou auditrice, a pour mission de contrôler et de vérifier la légalité des comptes d’une entreprise. Il vérifie donc toutes les opérations comptables et financières d’une entreprise donnée, enquête et réalise des contrôles si besoin, puis rédige un rapport avec ses observations et recommandations. Ce ne sont pas ses seules fonctions mais pour résumer, je pense que cela suffit.

Un auditeur peut être interne ou externe sachant qu’un externe est rattaché à un cabinet tandis qu’un interne est salarié d’une entreprise plus ou moins importante, comme c’est le cas pour Delilah.

Si vous avez soif de connaissance, je vous invite à lire la fiche métier de l’auditeur financier et les différences entre un auditeur interne et externe ^^.

————————————————————————–

Extraits:

Extrait 1

« Delilah se retourna vers l’endroit d’où elle venait mais, avant qu’elle ne pût faire deux pas, une main s’abattit sur son épaule, la propulsant en arrière. Le soudain impact lui fit perdre l’équilibre. Elle glissa sur le trottoir mouillé, ses jambes se dérobant sous elle. Son dîner se répandit sur le sol, alors qu’elle se débattait pour garder son équilibre et tenter de rester debout.

De sa main, l’homme lui agrippa plus fortement l’épaule. Elle cria en essayant de s’échapper et tomba sur le trottoir, dans le même temps. Il se baissa pour l’aider à se relever et, à ce moment, Delilah retourna la tête d’un coup sec. Pour la première fois, elle put nettement voir son visage, assez pour pouvoir l’identifier si besoin était. Il était blanc, la quarantaine. La violence et l’intention de se défouler sur elle se lisaient sur son visage.

Delilah ne pouvait permettre à son agresseur de l’entraîner dans un coin sombre. La règle numéro un en stage de survie était de ne jamais laisser l’assaillant déplacer sa victime dans un autre endroit. Elle devait le repousser ici, où elle avait une chance d’attirer l’attention d’un passant.

Autant rêver !

Avec cette pluie, personne ne mettrait le nez dehors, pas même un chien.

Après avoir relâché la prise sur son épaule, l’homme la releva en la saisissant par le col de sa veste. Rapidement, Delilah tendit les bras en arrière et s’extirpa de cette dernière, abandonnant le vêtement, désormais vide, entre les mains de l’agresseur. À présent, elle avait une chance de le battre.

Elle l’avait surpris et avait quelques secondes d’avance sur lui. Avoir couru le sprint à l’université s’avéra utile, bien que le sol glissant n’aidât pas, pas plus que les talons hauts de ses chaussures. Un de ces jours, la vanité la tuerait.

À grandes foulées, Delilah courut vers la rue voisine, ses jambes maigres, mais musclées, repoussant le sol avec une véhémence assez surprenante pour son petit corps. L’homme n’était pas loin derrière elle. Et il était plus rapide. Elle devait courir de toutes ses forces. Sa respiration s’accéléra, alors que ses poumons demandaient plus d’oxygène.

Scannant la rue, elle repéra plusieurs maisons victoriennes de l’autre côté. Toutes étaient plongées dans le noir, sauf une. La lumière allumée à travers les fenêtres de la pièce de devant lui sembla étrangement familière. C’était sa chance, probablement la seule. Ne ralentissant pas une seule seconde, elle traversa la rue étroite, escalada les quelques marches de la vieille demeure et tambourina à la porte.

« Au secours ! Aidez-moi ! »

Désespérée, elle regarda derrière elle tout en continuant à frapper des poings. Son poursuivant se trouvait à moins d’un demi-pâté de maisons et, alors qu’il se rapprochait, Delilah voyait son visage ravagé par la colère. S’il l’atteignait, il libérerait son ire sur elle, et elle n’aurait nulle part où courir. »


Extrait 2

« Samson jeta un coup d’œil à son lit à baldaquin, une antiquité qu’il avait acquise à l’époque où le meuble était encore contemporain. Non, il ne la baiserait pas dans son lit. Penché sur la chaise longue suffirait amplement. Il la retournerait, la prendrait par derrière et la posséderait ardemment. Au moins n’aurait-il pas à voir son visage et pourrait-il prétendre qu’il s’agît de quelqu’un d’autre.

Un beau visage lui revint en mémoire. Delilah. Il prétendrait que ce fût Delilah.

Voilà, c’était son plan.

Un plan parfait.

La strip-teaseuse n’y verrait aucune objection. Après tout, c’était ce pourquoi elle était payée. Elle ferait ce qu’il voulait qu’elle fît.

Excellent.

Il n’y avait qu’un problème par rapport à ce plan brillant.

Sa verge était complètement flasque.

Mort.

Complètement mort !

Pas une seule cellule sanguine ne se précipitait pour l’exciter, pas une.

Sec comme une prune.

Que diable se passait-il ? Tout avait si bien marché quelques minutes plus tôt et, maintenant qu’une femme nue attendait d’être possédée, il n’arrivait pas à la lever !

Même pas d’un centimètre, d’un demi-centimètre.

Aucun mouvement.

« Qu’est-ce que tu attends, mon grand ? » le taquina-t-elle en battant des cils plein de mascara.

Samson la dévisagea. Se moquait-elle de lui ?

Elle fit deux pas vers lui et plaça sa main sur sa braguette.

« Oh. »

Elle laissa échapper un soupir de déception.

En une fraction de seconde, il lui attrapa le poignet et lui enleva la main de son pantalon. Son deuxième souffle la propulsa au loin.

« Putain ! » »


Extrait 3

« Il lui jeta un regard en coin, alors qu’ils assistaient silencieusement au deuxième acte. Il la voulait tellement que c’en était douloureux d’attendre. Dans le noir, il lui attrapa la main, et elle accepta immédiatement le contact. Il avait besoin de plus. C’était stupide de se sentir comme un écolier, à explorer dans l’obscurité, mais il ne pouvait s’en empêcher. Hésitant, il guida la main de Delilah vers sa cuisse et l’y abandonna. La retirerait-elle ?

Il ne pouvait suivre l’action sur scène, alors qu’un mystère bien plus excitant planait juste à ses côtés. Quand il la lâcha, son corps se contracta. C’était le moment où Delilah était libre de retirer sa main ou de la laisser où elle était, le brûlant à travers le tissu de son pantalon et envoyant des vagues de chaleur dans son corps.

Elle ne fit rien de tout ça. Elle ne retira pas sa main, mais ne la laissa pas non plus là où il l’avait mise. Elle la laissa plutôt glisser doucement le long de sa cuisse, de haut en bas; le caressant, se dirigeant plus haut. Bon sang, elle était en train de le tuer ! Son érection poussait contre son pantalon et, dans cet espace restreint, il n’avait aucun moyen de bouger pour être plus à son aise.

La main chaude de la jeune femme remonta vers le sommet de ses cuisses. Il était presque prêt à jouir, juste là. Quand cette satanée pièce allait-elle enfin se terminer ? Samson retint son souffle jusqu’à ce qu’il remarquât le regard que Delilah lui lançait. Elle rit silencieusement. Qu’y avait-il de si drôle ?

Elle se pencha vers lui, et il sentit sa bouche près de son oreille.

« Vous ne devriez pas jouer avec le feu si vous ne supportez pas la chaleur. »

Bon sang, elle jouait avec lui comme une marionnette, malléable à souhait entre ses mains. Et elle ne le savait que trop bien. Samson s’était toujours vu comme le prédateur, mais elle avait retourné le jeu, échangé les rôles. Il avait hâte d’inverser à nouveau la tendance.

« Rira bien qui rira le dernier. »

Et il en profiterait jusqu’au bout.

« Chut ! » réprimanda une voix derrière.

Samson lui prit de nouveau la main, faisant cesser les caresses, mais il la garda sur sa cuisse. Il pouvait accepter cela, ou presque. Il ne s’était pas autant amusé avec une femme depuis son adolescence, lorsqu’il était encore humain. Depuis qu’il était devenu vampire, tout ce qui avait attrait au sexe avait été chaud et intense, mais sans véritable jeu ni plaisir. Certes, ce qui se passait à présent était également chaud et intense, mais c’était aussi empreint d’humour. Il se demanda si elle serait capable de réveiller son côté le plus léger et de la faire se sentir à nouveau insouciant et détendu.

Il ne pouvait se souvenir de la dernière fois où il s’était diverti avec une femme. Avec Delilah, tout paraissait si simple. Elle ne se prenait pas trop au sérieux, ce qui facilitait presque la tâche pour oublier qui il était. Elle le traitait comme un homme normal. Bien sûr. Elle n’avait aucune idée de qui il était. Ce soir, cela n’avait pas d’importance. Ce soir, il la posséderait dans son lit et serait juste un homme. Un homme qui la voulait. Il oublierait qu’il était un vampire. »

————————————————————————–

Mon Avis:

Rien que le résumé de ce livre m’a amusée puisque dès que les mots « ne peux plus la lever » sont parvenus jusqu’à mon cerveau, j’ai franchement éclaté de rire. Dès lors, je n’ai pensé qu’à me plonger dans cette histoire afin de vérifier si celle-ci était aussi divertissante qu’elle me le semblait.

À vrai dire, le résumé dévoile quasiment l’intégralité de l’histoire. Une jeune humaine est victime d’une agression puis sauvée et mise sous la protection d’un vampire. Ce dernier découvre ses problèmes physiques volatilisés dès contact avec la belle et se met en tête de la mettre dans son lit afin de définitivement pallier à son souci de virilité. Pour la suite, vous devinez aisément la romance – bon, en même temps, c’en est une – et, comme on nous le dit, l’objectif principal sera de démasquer l’agresseur. Et pourtant, malgré ce résumé trop révélateur, je peux vous dire que j’ai été agréablement surprise par le contenu…

Déjà, je peux vous affirmer qu’un petit sourire était constamment affiché sur mon visage – lorsque je ne riais pas ouvertement sur certains passages, bien sûr. C’est l’un des aspects que j’ai le plus apprécié dans ce livre: cette touche de légèreté omniprésente qui rend l’histoire si plaisante à lire. Les échanges taquins entre nos deux personnages ne manquent pas et que ce soit dans l’intimité ou lors d’une discussion plus sérieuse, l’auteure trouve toujours le moyen de glisser une ou deux reparties malicieuses. Un livre qui réussit à me faire rire est toujours le bienvenu dans ma bibliothèque ;).

Au delà de l’humour, il y a l’investigation menée afin de connaître l’identité de la personne qui désire porter atteinte à la vie de Delilah. Si l’histoire entre Delilah et Samson est le pilier de l’histoire, il ne faut pas oublier que l’origine de leur rencontre est une agression. Et de ce côté-là, l’auteure a su également me surprendre. Elle instille doucement mais sûrement des incertitudes, des doutes et du mystère puis nous donne régulièrement des indices qui vont nous permettre de tirer nos propres conclusions. Ayant pensé trouver le malfaiteur avant le dixième chapitre, j’ai été déçue de voir l’enquête si vite bouclée. C’est alors que l’auteure nous lance sur une autre piste, puis encore une autre… pour découvrir le réel cerveau de l’opération. Moi qui croyait avoir découvert le pot aux roses trop tôt, j’ai été réjouie de savoir que ce n’était pas le cas. Même si je vous avoue avoir rapidement découvert le pourquoi du comment… Mais cela n’a aucunement gâché mon plaisir ! Ce n’est pas un roman policier, ni un thriller et je ne m’attendais nullement à une enquête complexe, pleine de péripéties et de dangers… Donc pour moi, c’est plus que correct.

Restent alors les protagonistes. Si l’humour est pour moi l’un des aspects positifs de ce livre, le second concerne sans conteste les personnages car Samson et Delilah sont un couple que j’ai tout simplement adoré. Et mon adoration est valable pour chacun d’eux pris séparément. Delilah est une femme qui ne s’en laisse pas conter et qui favorise nettement la confiance à un quelconque bien matériel. Les cachotteries et autres tentatives de tromperie sont ainsi à ses yeux une trahison inacceptable… ce que Samson découvrira bien assez tôt. Delilah est également déterminée et audacieuse – au grand plaisir de notre vampire – mais elle a également du répondant ! Ce qui me l’a rendue si intéressante, c’est le doux voile de mystère dont l’auteure l’a enveloppée. Dès les premières questions sur son identité ou son passé, ma curiosité a été titillée. Les révélations étaient plutôt mineures, je le reconnais, mais sur le moment, le suspens est réel. Vient ensuite Samson. Ah, Samson, qu’est-ce qu’il m’a amusée celui-là ! Sa frustration quant à son problème typiquement masculin est tout de même hilarante tout comme lorsqu’il se retrouve totalement désemparé dès qu’il est question de Delilah ! Mais s’il peut être hilarant et même espiègle, la tendresse qu’il témoigne envers sa belle est touchante à souhait car la façon dont les sentiments de Samson envers Delilah sont exprimés – surtout lors de son point de vue – est charmante. En ce moment, c’est mon cœur d’artichaut qui parle. Dès qu’une once de délicatesse apparaît – que ce soit dans un livre, un film ou même dans la rue -, je deviens une véritable guimauve ! Et Samson m’a définitivement fait fondre. Donc un gros coup de cœur pour ce beau vampire <3.

Finalement, La Belle Mortelle de Samson est une lecture agréable et légère, idéale pour la détente ou lors d’une envie soudaine de romance paranormale. J’ai passé un moment mémorable en compagnie de Samson et Delilah et ne compte donc certainement pas m’arrêter en si bon chemin. Notamment lorsque le tome suivant concerne un certain vampire français à l’âme tourmentée…

————————————————————————–

Intéressé par ce livre ? Retrouve-le sur amazon.fr ici:

Les Vampires Scanguards, Tome 1: La Belle Mortelle de Samson – Tina Folsom (Ebook Gratuit)


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s