Chasseuse de Vampires |Tome 1: Le Sang des Anges – Nalini Singh

le-sang-des-anges

Titre: Chasseuse de Vampires, Tome 1: Le Sang des Anges

(Original: Guild Hunter, Book 1: Angels’ Blood)

Auteur: Nalini Singh

Date de Parution: 16 Mars 2011

Éditeur: J’Ai Lu, Collection Darklight, 480 pages

***

Présentation de l’auteur:

Nalini Singh a expérimenté diverses professions – dont avocat, bibliothécaire ou encore professeur d’anglais – avant de se consacrer à l’écriture. Elle écrit depuis toujours et ses histoires comportent obligatoirement une romance à la fin heureuse et des personnages uniques. Nalini Singh a de nombreuses récompenses à son actif et est souvent mentionnée dans la liste des best-sellers du New York Times.

Retrouvez son site www.nalinisingh.com

***

Quatrième de Couverture:

« Je suis Elena Deveraux et j’ai beau être la meilleure chasseuse du moment, je ne suis pas sûre d’être à la hauteur de mon prochain job. Mon employeur étant le terrifiant Raphaël, Archange à la beauté redoutable, je n’ai aucun droit à l’erreur… même si c’est mission impossible. Cette fois, ce n’est pas un simple vampire rebelle que j’ai à chasser. C’est un Archange déchu. Quand les Archanges jouent, les mortels cassent. »

————————————————————————–

Description

Le personnage principal: Elena

Elena Deveraux est une jeune femme de 28 ans mais surtout une des meilleures chasseuses – si ce n’est la meilleure uniquement –  de la Guilde des Chasseurs. Son boulot ? Traquer les vampires récalcitrants et les ramener à leurs maîtres anges. Ruses, combats et poursuites font donc partie de son quotidien et avec toutes les horreurs vécues dans sa courte existence de mortelle, Elena ne voit rien qui pourrait l’ébranler davantage. Mais lorsqu’elle reçoit un nouveau contrat doublé d’une invitation, Elena sent une peur viscérale l’envahir. Car son nouvel employeur se révèle être Raphael, le terrifiant Archange de New York.

Une seule seconde passée avec lui suffit à Elena pour confirmer ses craintes: Raphael est tout sauf humain et doté d’une puissance inimaginable. Néanmoins, bien que sa seule présence suffit à lui nouer l’estomac, elle refuse de se laisser intimider – quitte à danser avec la mort – et bientôt, une certaine tension s’installe entre eux. Mortelle, bien sûr, mais également… sexuelle. Rien d’étonnant à cela quand le mélange de force et de danger qui s’échappe de cet Archange outrageusement séduisant ne laisse pas la chasseuse indifférente. Mais Elena a un problème autrement plus important à régler que cette sauvage attirance car ce que lui apprend Raphael est inconcevable: elle devra se mettre à la poursuite non pas d’un vampire mais d’un Archange ! Et l’échec n’est pas envisageable pour un Archange de la trempe de Raphael…

Commence alors la traque de sa vie. Et si Elena pensait être immunisée au sang et à la peur, les atrocités qu’elle découvrira lors de cette chasse lui démontreront le contraire. Et la présence de l’Archange de New York à ses côtés ne calmera pas son émoi. Surtout quand la peur initiale fera peu à peu place à un désir fulgurant….

L’Univers 

La Terre est peuplée par trois espèces distinctes: les hommes, les vampires et puis les anges. Néanmoins, celles-ci sont loin d’être égales puisque se dessine une hiérarchie manifeste.

Les hommes sont au plus bas de l’échelle. Ils sont méprisés par la majorité des anges et aux yeux de certains vampires, ils ne sont que de la nourriture. Mais parmi les hommes se distinguent les chasseurs. Ces derniers sont dotés de capacités particulières et font généralement partie de ce que l’on appelle la Guilde des Chasseurs. Cette Guilde a été créée afin de préserver les humains ordinaires des vampires. Ils sont souvent sollicités par les anges afin de poursuivre leurs vampires désobéissants.

Viennent ensuite les vampires. Les vampires sont initialement des hommes mais qui ont été transformés par choix. La transformation est un processus resté secret aux humains et une certaine sélection s’opère afin de déterminer ceux qui sont « Compatibles » et ceux qui ne le sont pas. Toutefois, l’immortalité à un prix car en échange de ce présent, ils sont voués à servir leur maître angélique et ce durant un siècle entier pour ensuite enfin prétendre à la liberté.

Au-dessus des vampires se tiennent les anges. Ils sont craints autant qu’ils sont révérés et leur beauté irréelle complète l’image de divinité que les humains leur attribuent. Ils peuvent se révéler tout aussi bien cruels qu’amènes mais une seule chose reste immuable: le pouvoir. Ils sont puissants – et de ce fait intimidants –  mais rien ne pourra rivaliser avec la puissance d’un Archange.

Car au sommet de la hiérarchie se trouvent les Archanges. Ces derniers forment le Cadre des Dix, un groupe d’Archanges aux pouvoirs immenses et à l’expérience prodigieuse. Les Archanges règnent sur le monde et chaque membre du Cadre dirige une portion de territoire. Ils représentent la puissance pure et sont redoutés autant par les humains que par les vampires.

————————————————————————–

Extraits:

Extrait 1

« – Vous m’avez mal compris, Elena. Ce n’est pas un vampire que je veux que vous chassiez.

Cela la stoppa net dans son élan.

– Vous cherchez un humain ? Eh bien, je peux le faire, mais je ne suis pas meilleure qu’un bon privé.

– Essayez encore.

Pas vampire. Pas humain… Cela laissait…

– Un ange ? chuchota-t-elle. Non.

– Non, acquiesça-t-il.

Et une fois encore, elle ressentit du soulagement. Celui-ci dura jusqu’à ce qu’il dise:

– Un Archange.

Elena le regarda fixement.

– Vous plaisantez ?

Ses pommettes se dessinaient clairement sur la douceur de sa peau caressée par le soleil.

– Non, le Cadre des Dix ne plaisante pas.

L’estomac d’Elena se serra à l’évocation du Cadre. Si Raphael était un exemple de leur mortel pouvoir, elle souhaitait ne jamais rencontrer leur auguste corporation.

– Pourquoi pourchassez-vous un Archange ?

– Ça, vous n’avez pas besoin de le savoir.

Son ton était définitif.

– Ce que vous devez savoir, en revanche, c’est que si vous arrivez à le trouver, vous serez récompensée par plus d’argent que vous ne pourrez en dépenser en une vie.

Elena jeta un coup d’œil à la serviette trempée de sang.

– Et si j’échoue ?

– N’échouez pas, Elena.

Son regard était doux, mais son sourire exprimait des choses qu’il valait mieux taire.

– Vous m’intriguez. Je détesterais avoir à vous punir.

Elle eut alors à l’esprit la vision du vampire de Times Square, ce tas brisé qui avait été une personne un jour… La définition de la punition par Raphael. »


Extrait 2

« – J’ai forcé une femme à me désirer. (Son ton était brutal.) Ce n’est peut-être rien pour un Charisemnon, mais cela l’est pour moi.

L’autre Archange étendait son pouvoir sur la plus grande partie de l’Afrique du Nord. S’il voyait une femme qu’il désirait, il se contentait de la prendre.

– Et qu’est-ce donc, s’il ne s’agit pas d’une perte de contrôle ?

– Il y avait deux personnes dans la pièce où tu te trouvais.

Pendant un moment, il ne comprit pas. Puis la lumière se fit et son sang se glaça.

– Elle a la capacité de m’influencer ?

Il ne s’était plus trouvé sous le contrôle de quelque créature que ce soit depuis qu’il avait échappé aux tendres supplications d’Isis, dix siècles plus tôt.

– La tuerais-tu, si c’était le cas ?

Il avait tué Isis – cela avait été la seule manière de se libérer du puissant penchant de l’ange pour lui, penchant qui l’emprisonnait. Il en avait tué d’autres, aussi.

– Oui, répondit-il, mais une partie de lui n’en était pas aussi sûre.

[…]

– Il existe quelques humains – un parmi des milliards, peut-être – qui font de nous quelque chose d’autre que ce que nous sommes. Les barrières tombent, le feu brûle et les esprits fusionnent.

Il resta absolument silencieux.

– Tu dois la tuer. (Les pupilles s’étaient dilatées au point de dévorer ses iris, ses yeux, de flammes noires. Son visage était un masque squelettique brûlant.) Jusqu’à ce que tu le fasses, tu ne pourras pas être certain de savoir quand les barrières tomberont de nouveau.

– Et qu’arrivera-t-il si je ne le fais pas ?

– Alors c’est elle qui te tuera. Elle te rendra mortel. »


Extrait 3

« Raphael n’était visible nulle part.

Effrayée, mais pas pour elle -même, elle baissa les yeux vers l’arme qu’elle tenait dans la main.

Les doigts tremblants, elle appuya de nouveau sur la sécurité. Elle tirerait, cela serait de l’autodéfense.

Elle viserait non pas le visage de Raphael mais ses ailes, comme Vivek le lui avait conseillé. Un ange sans ailes…

– Oh, mon Dieu…

Marchant précautionneusement sur les larges fragments de verre – huit morceaux en forme de parfaits triangles – elle avança jusqu’au bord du balcon et lança un regard vers le bas.

Murmure de vent qui s’éleva derrière elle.

– Définitivement pas sujette au vertige.

Elle aurait pu tomber s’il n’avait pas posé fermement les mains sur ses hanches.

– Bâtard ! J’ai crû mourir de peur !

Se tournant vers lui, elle essaya de se dégager.

Il la maintenait immobile, enroulant ses deux bras autour de sa taille.

– Tiens-toi bien, Elena.

L’étrangeté de son ton enclencha une sérieuse alarme dans sa tête. Elle ne pouvait s’empêcher de revenir aux pensées qu’elle avait eues un peu plus tôt – il y avait plein de sorts pires que la mort.

– Avez-vous prévu de me laisser tomber dans le vide ?

– Tu viens juste de te dire à toi-même que je ne tuerai pas, qu’il y avait plus de chances que je te torture.

[…]

L’obscurité de la nuit était si proche, la lumière provenant des autres immeubles si lumineuse, que cela donnait à Elena le sensation de se tenir au bord du monde. Mais ce n’était pas du vide devant elle que venait la réelle menace.

– Est-ce que la violence vous excite ?

– Non.

– Me blesser, poussa-t-elle, me faire saigner, cela a fait prendre son pied à Dmitri. C’est la même chose pour vous ?

– Non.

– Alors, pourquoi, bordel, vous me tenez-là ?

– Parce que je le peux.

Et elle sut que dans l’humeur dans laquelle il se trouvait, il pouvait effectivement la briser. »

————————————————————————–

Mon Avis:

Cette série me faisait de l’œil depuis un bon bout de temps déjà alors lorsque je l’ai reçue il y a peu pour mon anniversaire, j’ai été au septième ciel :D. Vous devinez donc que je n’ai pas attendu longtemps pour me plonger dans le monde de la Chasseuse de Vampires ! Et que dire… Je suis consternée d’avoir fait cette découverte seulement maintenant car c’est un livre qui m’a complètement et irrémédiablement ensorcelé.

Je pourrais classer ce livre dans mes favoris rien que pour la créativité de l’auteure. Elle a su créer un univers hors du commun, original et oui, surnaturel. Je suis déjà friande des livres qui mettent en scène des anges mais lorsque l’on rajoute à cela des vampires et des chasseurs, mon bonheur est à son comble. J’ai surtout admiré la construction de tout cet ensemble. Nous avons des hommes vulnérables face aux vampires mais qui sont capables de se défendre grâce à des chasseurs lorsque cela est nécessaire. Et tout ce joli monde est dominé par des anges qui sont eux-mêmes surplombés par des Archanges. La hiérarchie mise en place est étonnante et rien n’est livré au hasard. Ce que je veux dire par là, c’est que chaque situation se déroule précisément parce qu’elle a lieu de l’être, chaque personnage existe car il a un rôle spécifique à jouer, etc. Par ailleurs, les anges et vampires sont deux espèces proprement intrigantes. Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est la touche personnelle donnée à ces deux espèces, surtout aux anges. Ils ne sont pas doux, ne foulent pas la Terre pour aider les hommes. Non, les anges ne s’abaissent pas à fréquenter les hommes – et certainement pas les Archanges. Ceux-là sont extrêmement puissants, généralement arrogants et d’une beauté sans nom. L’auteure met bien en avant cette beauté, insistant sur leur perfection et leur pouvoir de séduction, au point d’en être nous-même ébloui. Et cela n’est possible que grâce à la plume remarquable dont nous gratifie Nalini Singh.

En effet, la plume est une des autres qualités que j’ai pu trouver à ce livre. Elle est fluide, elle est agréable, elle est variée. J’ai tout singulièrement affectionné les descriptions, que ce soit des lieux ou des personnages. Il y a un petit côté poétique dans celles-ci qui rend un simple personnage extraordinaire, un lieu quelconque unique. Je suis peut-être la seule à avoir distingué ce soupçon de poésie mais pour moi, il est bien réel. Je pense qu’il est inutile de s’attarder plus longtemps sur ce point, l’écriture est sans défaut. Quoique… Il y a une chose qui m’a plus ou moins gênée (disons plus) – et ce n’est pas la vulgarité qui pointe son nez de temps à autre – , à savoir l’utilisation du mot « bite ». Bon, vous me direz qu’en lisant de la romance érotique, cela ne devrait pas trop m’ennuyer mais le fait est là. Ce mot ne colle tout simplement pas avec le style d’écriture de l’auteure. Je ne sais pas si cela est dû au traducteur ou à cette dernière – et n’ayant pas la VO, il m’est difficile de le vérifier – mais cela m’a sincèrement dérangé. Il est vrai que ce n’est qu’un léger détail mais comme ça me trottait dans la tête même après la lecture, j’ai jugé bon de le mentionner :D.

Bon, il est temps de se consacrer aux personnages. Ah, mais que dire sinon que je les adore au-delà de toute raison ? Tout d’abord, il y a Elena, un fascinant mélange de force, de courage et d’innocence. Son franc parlé et ses sarcasmes m’ont amusé plus d’une fois et sa capacité innée à se mettre en danger, voire même à flirter avec la Faucheuse – ici, dans le corps d’un Archange – est étonnante. Elle tient tête à Raphael et bien que celui-ci pourrait la faire disparaître de la planète en un claquement de doigt, elle refuse de se faire traiter comme une marionnette et campe fermement sur ses décisions. C’est une véritable guerrière et c’est cette nature qui va tellement intriguer ce cher Archange. Mais sous ce masque de confiance se cache une femme plus sensible, aux nombreuses terreurs et en manque d’amour. Elle est, dans un certain sens, brisée mais loin d’être vaincue ce qui fait toute sa force de caractère. Néanmoins, même si elle cache astucieusement sa vulnérabilité, cela ne va pas échapper à l’attention de Raphaël…Raphaël, quant à lui, n’a pas besoin d’étaler son courage pour se faire respecter. Car l’Archange de New York est puissant, terriblement arrogant et également capable de cruauté. Au départ, nous ne voyons pas une once d’humanité en lui mais plus il côtoie Elena, plus sa carapace s’effrite. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il devient humain – il ne le sera jamais – mais la possessivité, la jalousie, le désir de protection sont des signes qui ne trompent pas. Je ne sais pas exactement pourquoi ce personnage m’a tellement envoûté mais c’est un fait pur et simple: je l’adore au même titre qu’Elena. Des autres personnages qui m’ont séduit, il y a également Dmitri, le bras-droit de Raphaël, qui est plutôt intéressant et Venin, un vampire étonnant qui, bien qu’on ne le voit pas souvent, a réussi à m’arracher des sourires. Je pourrais également rajouter Illium, un ange qui, comme Venin, n’apparaît que brièvement mais qui a capté mon attention. J’espère en apprendre plus sur eux dans les prochains tomes.

En conclusion, trois mots: coup de cœur. Et oui, Le Sang des Anges fut un véritable coup de foudre pour moi. L’histoire est remarquablement bien menée – avec ses périodes d’action et de séduction -, imprévisible et surtout, entraînante à souhait ! Je me suis totalement laissée emporter par ce livre et je peux dorénavant affirmer que je lirai bel et bien cette série que l’on m’a si gentiment offerte. (Pour être sincère, je craignais d’être déçue et de laisser tomber… C’est un risque à prendre en considération lorsque l’on offre une série complète à quelqu’un :D)

————————————————————————–

Intéressé par ce livre ? Retrouve-le sur amazon.fr ici:

Chasseuse de Vampires, Tome 1: Le Sang des Anges – Nalini Singh


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s