Vampire Nation |Tome 1: Riker – Larissa Ione

Riker

Titre: Vampire Nation, Tome 1: Riker

(Original: MoonBound Clan Vampires, Book 1: Bound by Night)

Auteur: Larissa Ione

Date de Parution: 20 Février 2015

Éditeur: Milady, Collection Bit-Lit, 336 pages

***

Présentation de l’auteur:

Larissa Ione, vétéran de l’Air Force et météorologiste entre autres, est une auteure de romances paranormales américaine. Elle a écrit de nombreux livres, dont les livres de la fameuse série « Demonica », et bon nombre d’entre eux ont été nommés bestsellers par le New York Times ou encore par le USA Today. Aujourd’hui encore, elle ne cesse d’éblouir son public par ses romances aussi originales qu’addictives…

Retrouvez son site www.larissaione.com

***

Quatrième de Couverture:

Les vampires ont été réduits en esclavage…

Nicole Martin n’avait que huit ans quand les esclaves vampires se sont rebellés. A présent, elle consacre sa vie à débarrasser la planète de leur engeance maudite. Riker, un vampire renégat, brûle de venger les siens asservis par la famille de Nicole.

Pourtant enlever la jeune femme ne tourne pas exactement comme il l’avait prévu. Les deux ennemis jurés se découvrent une attirance mutuelle. La haine devient obsession, désir… peut-être même rédemption. Mais Riker pourra-t-il dompter cette fougueuse jeune femme qui pourrait l’anéantir ainsi que toute son espèce ?

————————————————————————–

Description

Les personnages principaux: Nicole et Riker.

Nicole Martin est une humaine de vingt-huit ans et docteur spécialisée dans la physiologie vampirique. Elle est brillante et met à profit toutes ses connaissances pour aider et protéger les humains d’une espèce sombre et menaçante: les vampires. Et la détermination de Nicole est d’autant plus forte qu’elle n’a jamais oublié la rébellion des vampires qui a menée sa famille à la perte – ou autrement dit à la mort – vingt ans auparavant. N’a survécu de ce drame que son demi-frère Charles qui est désormais son plus proche parent. Son passé n’est pas des plus réjouissants mais son avenir se montre tout aussi sombre… Contrainte de revenir à Seattle – dans la demeure de ses parents où sa vie a brutalement basculée – après avoir été promue au titre de directrice générale de l’entreprise familiale, Nicole appréhende cette prise de contrôle nouvelle mais surtout elle redoute une rencontre inopinée avec des vampires sauvages qu’elle craint tout autant qu’elle hait. Et malheureusement, cela ne lui sera pas épargné… Car surgit alors dans sa vie, Riker, un vampire terrifiant prêt à tout pour ses congénères, impitoyable, sans état d’âme et qui ne lui est pas totalement inconnu pour l’avoir déjà vu à l’oeuvre dans le passé… Ce dernier exige d’elle de retrouver une vampire et pour ce faire, la fait prisonnière et n’hésite pas à la menacer pour obtenir ce qu’il désire. Mais si Nicole s’est juré une chose, c’est de ne plus se montrer vulnérable face à un vampire et elle ne facilitera sûrement pas les choses à Riker… quitte à devoir se mettre en danger pour le fuir. Toutefois, la peur et la rage vont progressivement se transformer en passion et alors, la situation se révélera bien plus compliquée… pour son esprit autant que pour son cœur.

Vampire transformé, Riker fait partie du clan de vampires libres MoonBound et en est le commandant en second. Il est fortement protecteur envers les membres de son clan et n’hésite pas à tuer pour celui-ci. En revanche, il voue une haine féroce aux humains et tout particulièrement à la famille Martin, qu’il accuse lui avoir tout pris. Il mijote sa vengeance depuis une vingtaine d’années et c’est de manière tout à fait inattendue qu’une solution se présente enfin. Car lorsque Riker est chargé de récupérer et de ramener une vampire – soi-disant retenue par des humains – au sein de leur clan, il apprend que cette dernière se trouve probablement sur les terres des Martin où réside Nicole Martin, l’une des deux survivants du grand soulèvement. Il a donc une excellente occasion de se venger de cette famille qu’il méprise plus que tout et si cette mission lui permet de faire d’une pierre deux coups, Riker ne va sûrement pas s’en priver. Malheureusement, les choses ne se passent pas comme prévu et Riker est contraint d’emmener la Martin avec lui. Et alors qu’il croyait son cœur figé à tout jamais, il découvre peu à peu qu’il n’en est pas réellement ainsi et ceci grâce – ou à cause ? – de Nicole. Partagé entre désir et rancœur, Riker ne sait plus quoi penser et des choix difficiles vont s’ouvrir à lui. Pourra-t-il passer outre à la méfiance qui ne cesse de l’habiter malgré son rapprochement avec Nicole ? Sera-t-il capable de tirer un trait sur le passé et de s’ouvrir à un nouvel avenir ? Et la question la plus importante, est-il capable de pardon ?

L’Univers 

La relation entre humains et vampires n’est pas des plus cordiales et ceci depuis que ces derniers ont été réduits en esclavage par les humains.

En effet, les vampires sont constamment capturés et vendus, que ce soit pour des maisons en tant que domestiques ou encore en tant que cobayes pour des laboratoires scientifiques, et notamment pour Daedalus.

Daedalus est une corporation créée et dirigée par les Martin qui a révolutionné l’esclavage. En trois mots: Acquérir, former, vendre. Cette entreprise est donc chargée d’obtenir des vampires dits sauvages pour ensuite les former en tant que serviteurs et finalement les vendre aux maisons désireuses de se procurer un domestique. Mais Daedalus ne s’arrête pas là. De nombreuses autres branches y sont ralliées comme celle de la recherche où des expériences sont réalisées sur des vampires, que ce soit pour en découvrir plus sur leur compte, pour réaliser des moyens de défense anti-vampire ou encore pour créer des remèdes utiles aux humains.

Notons toutefois que tous les vampires ne sont pas esclaves et que ceux qui se considèrent comme libres mènent une lutte sans relâche contre les humains qui les chassent comme les chasseurs, les braconniers ou encore la FFAV – la Force de Frappe Anti-Vampirique. Cette dernière est chargée de faire respecter les lois et de capturer – ou tuer si nécessaire – les vampires en liberté.

Les vampires libres vivent principalement en clans pour assurer leur survie mais si leur principal ennemi reste l’humain, ils doivent également se battre contre les autres clans qui peuvent se montrer tout aussi violents et territoriaux.

————————————————————————–

Extraits:

Extrait 1

« – Prouvez-moi le contraire. Laissez-moi partir.

– Une fois que vous aurez arrangé la libération de Neriya.

– Traitez-moi de sceptique, mais je doute que vous me relâchiez comme ça dans la nature. (L’air de rien, elle frotta sa bague en rubis contre sa cuisse, puisant du réconfort dans son poids… et l’arme dissimulée à l’intérieur.) Et je peux vous jurer que je ne cède pas facilement.

Il baissa les yeux sur sa gorge. Machinalement, elle y porta la main, comme si se couvrir le cou empêcherait Riker d’y planter les crocs.

– Peut-être que j’aime les défis, répondit-il d’une voix traînante.

– Donnez-moi l’une des lames fixées à votre torse et je vous montrerai ce qu’est un défi.

Une lueur meurtrière illumina son regard, et un sourire sinistre lui retroussa les lèvres.

– Faites de votre mieux, humaine. (Il retira une dague de son fourreau et la posa dans sa paume.) Ça promet d’être marrant.

– Marrant ? (Ses jambes chancelantes la supportèrent à peine tandis qu’elle s’éloignait de lui à reculons.) Je n’ai pas la moindre chance contre vous.

– Dans ce cas, pourquoi avoir demandé le poignard ?

Avec une satisfaction macabre, elle le pressa contre sa gorge, sur la cicatrice que lui avait infligé Boris en lui mâchouillant la chair.

– Parce que je préfère mourir plutôt que de laisser l’un de vous me toucher. »


Extrait 2

« – Et vous, qu’avez-vous fait ?

La phrase de Riker resta en suspens, sa vue se brouilla, et un léger vertige affecta sa concentration. De quoi parlaient-ils ? La gaze qui pressait contre sa poitrine devint collante et humide. A chaque inspiration, il avait l’impression de respirer de l’eau.

– Merde ! (Nicole franchit la distance qui les séparait d’un bond et ôta la paume de Riker de sa plaie.) Riker, il va falloir vous allonger.

Quelle voix empreinte d’autorité ! Quelle force ! Il aurait trouvé ça canon s’il ne la détestait pas autant. Et s’il n’était pas sur le point de se vider de son fluide vital.

Comme si son corps était en accord avec ses pensées, l’odeur de son propre sang devint accablante et un filet brûlant commença à ruisseler sur son torse.

– Sachez ceci, humaine. Je mourrai avant de me laisser prendre. (Soudain, la moindre bouffée d’air le rongea de l’intérieur comme de l’acide. Il haleta, s’étouffa avec son propre sang.) On dirait que… je n’en ai plus… pour très longtemps.

– Vous n’allez pas mourir.

Cela ne suffit pas à le convaincre. Cette femme n’hésiterait pas à lui trancher la gorge à la seconde où il aurait perdu connaissance !

Il s’écroula contre elle, sentit qu’elle le tirait doucement vers l’arrière.

– Si les braconniers nous tombent dessus…

Il prit une inspiration rauque, s’efforçant de trouver les mots pour lui révéler l’existence du tunnel qui menait à une autre issue à l’arrière de la grotte. Mais une douleur innommable le transperça.

Il sentit les mains de Nicole sur ses épaules.

– Riker ! Restez éveillé !

Ouais, qu’elle n’y compte pas trop.

– Je sais… que vous me haïssez.

Au désespoir de lui faire comprendre l’urgence de la situation, il chercha sa main à tâtons. Quand il l’eut trouvée, il la serra, et, l’espace d’un bref instant, il se laissa réconforter par le fait qu’elle en fit de même.

– Mais je vous en prie, poursuivit-il, une fois rentrée… libérez Neriya.

Puis la douleur l’emporta. »


Extrait 3

« Sans réfléchir, elle sortit de la chambre comme une flèche et se retrouva aussitôt flanquée des deux cerbères qui lui servaient de gardes.

– Où crois-tu aller comme ça ? s’écria Katina.

– Il faut que je voie Riker.

Les deux femelles ne dirent rien, et laissèrent Nicole traverser le couloir au pas de course jusqu’aux appartements de Riker. Elle frappa à la porte. Un cri sonore et haut perché lui parvint de l’autre côté.

– Viens !

Elle poussa la porte. Et s’arrêta, stupéfaite.

Riker plaquait contre le mur une femme élancée à la crinière flamboyante, ses crocs étaient enfoncés dans sa gorge. Tous deux étaient habillés, mais la femme le chevauchait comme si elle était nue, pantelante et gémissante d’extase. C’était elle que Nicole avait entendue, sauf qu’elle ne l’avait pas invitée à entrer.

Je viens !

Une douleur et une colère inexplicables lui transpercèrent le cœur comme l’aurait fait l’une des lames aiguisées de Riker. Elle laissa échapper un couinement étouffé, et Riker tourna brusquement la tête. Ses prunelles, d’un bleu intense, brillaient, et ses crocs, deux fois plus gros que d’habitude, dégoulinaient de sang. Un grognement rauque s’éleva des profondeurs de sa poitrine tandis que son regard la clouait sur place.

La pièce sembla rétrécir. Se refermer sur elle comme la chambre à proie.

Elle devait sortir. L’esprit submergé d’images érotiques de Riker avec la sulfureuse étrangère, Nicole recula tant bien que mal vers la porte.

Puis elle courut comme une dératée en direction de sa propre chambre. »

————————————————————————–

Mon Avis:

Un livre qui traînait dans ma pile à lire depuis assez longtemps et que je ne me suis résolue à lire que maintenant. Mais mieux vaut tard que jamais et je suis contente de l’avoir finalement ouvert !

Il faut dire que le résumé m’avait tout de suite intriguée, notamment par le fait que des vampires soient réduits en esclavage par des humains. Par des humains ! Alors que dans la majorité des romances paranormales présentant des vampires, les humains sont vus comme des êtres inférieurs, faibles – voire pathétiques – et incapables de se faire attribuer une autre étiquette que « nourriture ». Ici, on entre dans un monde complètement différent, où les hommes ont le pouvoir sur les vampires, les réduisant au rôle d’esclave, de domestique. Bien sûr, nous avons également des vampires non-esclaves qui luttent contre les humains mais qui toutefois veillent à rester cachés de ceux-ci. En bref, les humains sont représentés en tant que prédateurs au détriment des vampires et c’est un agréable changement selon moi. Assez d’être perçu comme des proies, il est temps d’échanger les rôles !

Outre l’univers créé par l’auteure, il y a également l’intrigue, qui s’est révélée être plus qu’intéressante et particulièrement bien menée. Nous sommes constamment surpris par le déroulement des événements et lorsque nous pensons savoir ce que la suite nous réserve, nous retombons brutalement sur terre pour faire face à une situation totalement inattendue. J’ai beaucoup aimé ces surprises car ce sont principalement elles qui m’ont empêchées de relâcher ma lecture et qui m’ont permis de savourer l’histoire jusqu’à la fin. D’ailleurs, l’action ne manque pas, les personnages se retrouvent constamment face à diverses complications, qu’elles soient en rapport avec le clan, avec les humains ou encore plus intimes. Car la relation entre Nicole et Riker est loin d’être paisible et la tension entre eux est perceptible du début à la fin…

En effet, Nicole et Riker sont deux personnages au caractère fort mais ce sont surtout deux combattants qui peuvent se montrer incroyablement obstinés dans leurs convictions. Tout d’abord, il y a Nicole, une humaine intelligente et pleine de ressources, qui craint et méprise les vampires à parts égales. Et même si la peur prend rapidement le dessus dès sa rencontre avec Riker, elle fait preuve d’un courage étonnant qui m’a bluffé. J’ai franchement admirée ce mélange détonnant de peur et de courage tout comme la farouche détermination dont elle fait preuve pour tout ce qu’elle entreprend – et cela est également valable pour sa relation avec Riker. Elle m’a également amusée avec sa vision du mode de vie des vampires… Avec Nicole, nous avons l’impression d’avoir affaire à des hommes préhistoriques ! C’est un personnage que j’ai profondément apprécié et je dois avouer que j’aime rarement les personnages féminins qui peuvent parfois se montrer d’une naïveté sans bornes ou d’une insanité sans nom ^^;. Et ici, l’inverse s’est produit car j’ai été plus attirée par Nicole que Riker qui m’a prodigieusement agacé par moments. Car Riker est un homme – ou plutôt un vampire – troublé et affligé mais surtout habité par une haine féroce et tenace envers la famille Martin dont Nicole fait partie. Malgré le fait qu’ils se rapprochent et que l’attirance entre eux est palpable au point de se transformer en passion, Riker ne cesse de se reprocher ses actions et de repousser Nicole, parfois même assez brutalement en lui reprochant maintes choses. Avec lui, c’est un pas en avant et dix en arrière, ce qui est assez exaspérant surtout lorsque l’on pense au fait que Nicole a réussi à surpasser son aversion pour les vampires malgré son traumatisme. Certes, je comprends qu’on nous donne l’image d’un homme torturé par le passé mais c’est quand même assez frustrant lorsqu’il recule constamment devant ses émotions. Riker est également un personnage très versatile, compliqué et bourré de culpabilité et vous comprendrez donc facilement que ses rapports avec Nicole sont plutôt difficiles. Leur relation est incroyablement houleuse, passant de haine à passion, de méfiance à abandon. Inutile de s’attendre à une histoire d’amour tendre et magique car ce n’est absolument pas le cas ici.

Pour faire court, Riker est un livre à l’univers singulier et plutôt sombre – où humains comme vampires peuvent faire montre de violence et d’implacabilité – et aux personnages complexes qui nous attirent par leur force de caractère tout comme par leur vulnérabilité sous-jacente. Etant donné la manière dont se termine ce tome, je pense me lancer dans le suivant.. en espérant que Hunter arrivera à me séduire davantage que dans celui-ci.

————————————————————————–

Intéressé par ce livre ? Retrouve-le sur amazon.fr ici:

Vampire Nation, Tome 1: Riker – Larissa Ione


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s