Le Talisman de Pæyragone |Tome 1: Les Sans-Plumes – Katja Lasan

Les Sans-Plumes

Titre: Le Talisman de Pæyragone, Tome 1: Les Sans-Plumes

Auteur: Katja Lasan

Date de Parution: 01 Juin 2016

Éditeur: Cyplog Editions, 369 pages

***

Présentation de l’auteur:

Née d’une mère française et d’un père croate, Katja Lasan est une écrivaine suisse et plus particulièrement une romancière. Immergée dans l’univers de la littérature et du cinéma dès son plus jeune âge, l’auteure écrit sa première nouvelle à l’âge de dix ans. Dès lors, elle ne cessera d’écrire mais gardera néanmoins ses écrits pour elle, n’osant pas les dévoiler au grand public. Toutefois, une tragédie va la pousser à publier pour la première fois un texte et ce via Internet. Ce dernier fut un grand succès et la romancière décide alors de se lancer dans un nouveau projet qui va sortir quelques années plus tard. Ainsi apparaît le premier tome de la série « Le Talisman de Pæyragone » : Les Sans-Plumes.

Retrouvez son site www.katjalasan.ch

***

Quatrième de Couverture:

Au décès de sa grand-mère, Elisa Duval se voit confier la garde d’un talisman, sauveur de son monde et de celui des Syams. La vie de la jeune femme, loin d’être jusque-là une aventure épique, prend un tournant inattendu.

Elle, si maladroite et si solitaire, s’allie à Kylian, un Syam Guerrier, balafré, arrogant et dangereux. Ensemble, ils doivent protéger le Talisman et sauver la famille d’Elisa, prise en otage par Locle, le terrifiant Seigneur des Ténèbres, avide d’anéantir les Syams et d’asservir l’humanité.

Dans un périple semé d’embûches et de créatures sans pitié, à travers la forêt et la brume, Elisa et Kylian se lancent alors dans une course effrénée contre la montre.

————————————————————————–

Description

Les personnages principaux: Elisa et Kylian.

Elisa Duval est une Humaine d’environ trente ans plutôt solitaire, extrêmement maladroite et une véritable fan de jeux vidéo – notamment de jeux de rôles en ligne. Bien que passionnée par ces jeux d’aventures, elle a toujours su parfaitement distinguer la frontière entre fiction et réalité et n’a jamais douté de celle-ci. Mais cette frontière va soudainement éclater lors du décès de sa grand-mère, Granny, et surtout, lors de sa rencontre avec un homme mystérieux dénommé Kylian. Elle va alors découvrir que les Humains ne sont pas les seuls êtres sur Terre et que d’autres, nommés Syams, se cachent dans l’ombre depuis toujours. Non seulement une réalité difficile à accepter va s’imposer à son esprit, mais en plus, Elisa va apprendre qu’elle aussi est différente et qu’elle a le destin du monde entre ses mains maladroites. Car en effet, elle est en possession du Talisman de Pæyragone, un mystérieux artefact dont elle est désormais la Gardienne, et qui est ardemment convoité par les forces du Mal. Débute alors une aventure incroyable, remplie de dangers et de créatures qu’Elisa n’aurait jamais cru voir apparaître un jour dans son monde, et si le périple est loin d’être une partie de plaisir, l’Etre Ailé qui l’accompagne ne fait rien pour le faciliter. Arrogant, impatient, têtu comme elle, leurs relations ne sont pas au beau fixe… Toutefois, elle devra apprendre à lui faire confiance pour affronter les menaces… et survivre.

Kylian est un Syam Guerrier âgé de quatre-vingt dix-sept ans et contre sa volonté, le Protecteur attitré d’Elisa. C’est également un paria parmi les siens, un rebelle qui fait preuve d’une franchise dangereuse qui pourrait bien lui être fatale… Etant un être fier, sûr de ses capacités et un excellent combattant, la faiblesse se présente pour lui comme une lacune et de ce fait, ne l’accepte pas. Alors lorsqu’il se voit affecté à la protection d’une Sans-Plumes d’une rare maladresse et d’un manque de confiance en soi flagrant, il est loin d’être impressionné. Et après voir passé dix ans à la surveiller et à lui sauver la mise, vient le temps de la retrouver pour ramener le Talisman de Paeyragone au Royaume des Syams. L’expédition se révéléra pénible et entre les ennemis qui les poursuivent sans relâche et l’imprudence d’Elisa et son entêtement, Kylian aura quoi faire et sa patience sera mise à rude épreuve – patience qu’il n’a pas d’ailleurs. Mais si au début, le voyage s’avérera un calvaire pour lui, il s’attachera petit à petit- et à sa grande surprise –  à Elisa et lui trouvera même quelques qualités… Néanmoins, tout rapprochement possible est inconcevable car même si les deux arriveraient – par miracle – à s’entendre, le fait est qu’ils viennent de deux mondes complètement différents et que la loi des Syams est loin d’être tendre avec ceux qui la bafouent… et Kyrian est bien placé pour le savoir.

L’Univers

Le monde n’est pas exactement comme nous le croyons… Car dans l’ombre se cachent des créatures, souvent dangereuses, tout droit tirées des contes et légendes, que les Humains ne perçoivent pas. Mais lorsque c’est le cas, il est souvent bien trop tard…

Parmi ses créatures se trouvent des Êtres Ailés appelés Syams. Les Syams sont présents aux côtés des Humains depuis le Commencement. Suscitant souvent la peur et l’incompréhension, les Syams ont décidé de vivre cachés des yeux des Humains et de garder secret leur existence. Ils se sont retranchés dans leur Royaume, fondant leur propre communauté, avec leurs propres lois et coutumes, et génération après génération, se sont éloignés des Humains, qu’ils nomment également Sans-Plumes.

La seule exception reste le Syam Protecteur qui doit veiller sur un Sans-Plume aussi unique qu’important: le Gardien du Talisman de Pæyragone. Il n’existe qu’un seul Protecteur tout comme il existe un seul Gardien. Le Talisman étant une précieuse amulette pour les deux peuples, le Syam chargé de la protection du Sans-Plume Gardien doit accomplir sa mission jusqu’à la nomination d’un nouveau Gardien. C’est l’un des postes les plus honorifiques dans le monde des Syams.

————————————————————————–

Extraits:

Extrait 1

« Un craquement sourd derrière le mur d’une propriété me fait brusquement sursauter. Je m’arrête, l’oreille aux aguets. Mon cœur tambourine avec force dans ma poitrine. J’entends des murmures. Lointains et pourtant si proches… Je ne comprends pas ce qu’ils disent. Je ferme les yeux. A bien écouter, on dirait une sorte d’incantation démoniaque. Les lumières des lampadaires vacillent, puis un chien hurle à la mort. Les craquements se rapprochent.

Cours, Elisa !

La voix provient directement de ma tête, ce n’est pas la première fois que je l’entends. Une voix chaude, masculine, réconfortante. Je jette un œil inquiet autour de moi. Le vent se lève, les arbres frémissent et une ombre apparaît en bas de la rue. Elle se tourne vers moi. Je retiens un cri en reculant.

Cours !

Je ne réfléchis plus et obéis, remontant la pente aussi vite que possible. Le vent souffle dans mon dos, me donne de l’élan. Je n’ose pas regarder derrière moi. Je suis certaine que la silhouette s’est dangereusement rapprochée. J’entends ses pas crisser sur le sol, ses mains crochues sifflent dans l’air, tentant de m’attraper. J’accélère encore. Arrivée en haut de la rue, j’aperçoit des taxis stationnés. J’ouvre la portière du premier de la file en m’écriant:

– A l’hôpital ! Vite !

Le chauffeur, un homme d’âge mûr à la barbe de trois jours, se tourne vers moi, surpris.

– Vous êtes pressée, ma p’tite dame ?

Je regarde par la fenêtre, le cœur battant à tout rompre, m’attendant à voir l’ombre fantôme surgir subitement et se jeter sur le véhicule. Mais tout est calme. Même le vent a cessé, les arbres ne bougent plus. Je me prends la tête entre les mains et me mets à sangloter. Le chauffeur me tend un mouchoir d’un air compatissant.

– Tenez ! Tout va bien, d’accord ? Nous serons à l’hôpital dans quelques minutes.

– Merci.

J’attrape le mouchoir du bout des doigts et tamponne mes yeux. Mais que m’arrive-t-il ? Et si j’étais encore en train de dormir ? Oui, ça doit être ça. Granny va bien. Tout cela n’est qu’un mauvais rêve.

Le taxi s’ébranle. Je me tourne vers le pare-brise arrière, retenant un cri. Au fond, tout au fond de l’allée, la silhouette maléfique se dresse de toute sa hauteur. Elle ressemble à un homme gigantesque, portant une cape immense qui couvre entièrement son corps. Sur sa tête, il a rabattu une capuche. La seule chose que je parviens à distinguer, ce sont deux points rouges, tels des yeux de reptile monstrueux se reflétant dans la nuit.

Je suis incapable d’en détacher mon regard. Mon corps commence à trembler violemment. Je ferme les paupières en serrant les poings. Lorsque je les rouvre, le mirage a disparu. Si je ne suis pas en plein cauchemar, alors, je crois que je deviens folle. »


Extrait 2

« – PAR GAÏA, ACCÉLÈRE !

La voix sèche et autoritaire du Syam m’envoie une nouvelle dose d’adrénaline. J’abandonne le rétro et reviens à la route. Devant nous, une ligne droite, enfin ! J’appuie à fond, la voiture mugit, je change de vitesse et la Golf part en avant, laissant les animaux malfaisants sur place.

Kylian tourne la tête vers l’arrière en s’exclamant:

– Bien joué ! Tu les as atomisés !

Je relâche la pression sur le volant en grimaçant et laisse la voiture filer sur la route, l’esprit vidé. Mais je ne dois pas me relâcher. Ce n’est sûrement qu’une trêve. Les cerfs ne vont pas en rester là. Un léger virage au bout de la route et à nouveau une ligne droite très pentue. Je rétrograde, puis pousse le moteur. Je dois profiter de mon avance pour gagner encore du terrain.

Kylian a toujours les yeux fixés à l’arrière.

– Nom de Gaïa ! Ils ont à nouveau repris de la vitesse !

– Comment c’est possible ? Comment des cerfs…

– Ils sont sous l’emprise de Locle. Ce sont des cerfs de l’Ombre. Des animaux déjà morts que les forces du Mal ont ramenés à la vie pour les servir !

Ben voilà autre chose ! Des cerfs zombies ! Silent Hill et  Resident Evil peuvent définitivement aller se rhabiller ! La voiture parvient enfin en haut de la côte, je m’apprête à nouveau à pousser sur la pédale quand…

– Kylian !

– T’inquiète, ils sont encore loin ! Mais je peux tenter de les foudroyer encore une fois.

– KYLIAN !

– Quoi ?

– Je fais quoi face à ça ?

– Face à quoi ?

– ÇA !

Je tire sur son manteau, l’oblige à se retourner vers moi et à regarder la route.

– OH ! BORDEL ! »


Extrait 3

« – AAAAAH ! Mais c’est quoi ça, putain ?

Elle sursaute et me donne un coup de coude violent dans les ailes. J’entends des petits couinements et sens une queue me frôler le nez.

– Ce sont juste des souris !

– Des souris ?

– Peut-être des rats, mais…

Elle saute sur ses pieds.

– C’est ignoble !

– Je pensais que tu avais simplement peur des araignées.

– Mais… non ! Enfin des souris ! Elle peuvent te dévorer le visage pendant que tu dors !

– Arrête de raconter des conneries ! Elle ne te feront rien ! T’as qu’à leur donner un morceau de fromage et elles te ficheront la paix pour la nuit.

Elle ne répond rien, préférant chercher mon sac à tâtons. Elle l’ouvre, fouille dedans, et je l’imagine en train de sortir la boîte de Caprice des Dieux prise dans son frigo. J’entends le bruit caractéristique de l’emballage qu’on déplie, puis aperçois son ombre sortir déposer le fromage à l’extérieur de l’igloo. Je peste en silence. Un fromage entier ! Quel gaspillage ! Déjà que nos réservent diminuent trop vite à mon goût…

Lorsqu’elle revient à l’intérieur, un bruit résonne contre la paroi.

– Merde ! Aïe, ça fait mal ! Nom d’un chien !

– Oui, l’entrée est basse et la pierre est dure, répliqué-je d’un ton ironique en l’entendant se masser le front.

Elle finit par s’accroupir devant moi.

– Kylian ?

– Quoi encore ?

– Tu… je… tu serais d’accord que… enfin… ça te dérange si…

Gaïa, je te déteste ! Rendall, je te hais ! Vous avez conspiré ensemble contre moi, c’est ça, hein ?

Dans un nouveau soupir, j’ouvre mon bras.

– Allez, viens, Sans-Plumes, mais tu ne bouges plus d’un poil.

Elle se glisse contre moi. Ses cheveux courts viennent me chatouiller le nez. Je me tire vers le haut et pose le menton contre sa tête. Elle se recroqueville, s’empare de ma main et la presse contre elle.

– Merci.

– Tais-toi et dors !

Je la devine sourire et malgré moi, je souris à mon tour, en silence, puis laisse le sommeil m’entraîner dans ses méandres, le corps vidé, le cerveau épuisé et le cœur torturé. »

————————————————————————–

Mon Avis:

Je voyais ce livre absolument de partout ! J’en entendais souvent parler également et donc, inévitablement, ma curiosité a été piquée. Je n’ai même pas tenté d’y résister, j’ai acheté ce bouquin qui a tellement ébloui les lecteurs… et j’ai succombé au charme.

Les Sans-Plumes est un livre que l’on lit d’une traite. On est complètement pris par l’histoire et on ne voit vraiment pas les pages défiler ! Si je ne l’avais pas commencé le soir, je suis certaine que je l’aurais fini en une/deux heure(s) seulement ! En tout cas, je l’ai dévoré. On n’a jamais le temps de s’ennuyer avec ce bouquin. Il se passe toujours quelque chose, que ce soit de l’action ou encore des révélations, et lorsqu’il y a – miraculeusement – une période de calme, nous avons droit à des explications qui nous permettent d’en apprendre plus sur les personnages et/ou sur l’histoire des Syams. L’auteure complète également l’histoire en nous donnant accès à d’autres points de vue que ceux d’Elisa et Kylian, comme celui de la sœur d’Elisa, l’ancien mentor de Kylian, une policière, etc… Cette initiative m’a beaucoup plu mais ce que je regrette, c’est de ne pas avoir eu le point de vue de Kylian plus souvent… Rien à faire, j’adore ce Syam arrogant ;) !

D’ailleurs, parlons un peu des personnages. Nous suivons principalement Elisa, une Sans-Plume – ou autrement dit, une Humaine -, et Kylian, un Syam Guerrier et Protecteur d’Elisa. Tous les deux sont complètement différents et ont souvent du mal à communiquer mais pourtant, ils ont une chose en commun: la solitude. Elisa est une jeune femme maladroite à souhait, solitaire et têtue comme tout ! Elle m’a fait énormément rire avec sa maladresse – qui agace prodigieusement Kylian d’ailleurs – tout comme avec son entêtement face à son cher Protecteur, mais je dois avouer que j’ai souvent eu une irrésistible envie de la secouer pour qu’elle commence enfin à avoir un minimum de confiance en soi. Et sa manie constante de hurler Kylian à tout bout de champ m’a fait plusieurs fois lever les yeux au ciel. Je comprend très bien l’irritation de Kylian à son sujet ! Mais elle est comme ça notre Elisa ;). Rien à voir avec ce cher Kylian ! Car Kylian est exactement tout ce que l’on attend d’un Guerrier: un être au sang-froid, courageux et impitoyable, prêt à tout pour défendre les siens et, bien sûr, excellent combattant. Mais il a un petit quelque chose qui le fait ressortir du lot: son caractère. Car Kylian est impétueux, arrogant et surtout, un rebelle dans l’âme. Il est souvent franc – et même trop ce qui lui attire souvent des ennuis – et refuse de se plier aux exigences des autres, surtout lorsque celles-ci lui paraissent déraisonnables. On l’adore pour ça et lorsqu’en plus, on découvre que sous ses dehors fermés, il y a un être torturé, renié par tous mais capable néanmoins de tendresse et de compréhension, on s’y attache encore plus profondément. Deux êtres différents aux caractères forts, se lançant dans une aventure où froid, faim, fatigue et danger sont de mise, c’est tout bonnement explosif. Et à chaque fois que les rapports entre Elisa et Kylian semblent s’améliorer, inévitablement, ils se détériorent. Rajoutons à cela l’attente d’une romance entre eux… c’est tout simplement intenable ! Et pour ce suspense, je salue l’auteure qui a su me tenir en haleine tout au long du livre !

Un petit mot sur l’univers peut-être ? Étonnant. Des êtres ailés protégeant des Humains. Des créatures aussi immondes que dangereuses. Des êtres maléfiques avides de pouvoir. Un talisman sacré. Tout y est pour créer un monde fascinant, redoutable et aux innombrables mystères. D’ailleurs, il me revient une créature qui m’a fait sourire par son nom et sa physionomie, le Scorpinelle. Je pense que vous devinez facilement que c’est un mélange entre Scorpion et Coccinelle. Et imaginer un mixte entre ces deux insectes qui n’ont rien en commun a bien fait travailler mon cerveau :D ! En tout cas, c’est un joli jeu de mots qui m’a fait sourire ;).

Pour dire bref, j’ai été agréablement surprise par ce livre qui m’a ébloui tout comme ses autres lecteurs. L’univers, les personnages, l’intrigue… tout est magique, unique et addictif. Car oui, je suis impatiente de connaître la suite ! Et je peux dire que ma première pensée à la fin du tome fut: « Mon Dieu, non ! Comment l’auteure peut-elle me laisser dans un tel état de suspense ?! C’est cruel ! » Il ne me reste donc plus qu’à attendre le prochain tome en espérant que l’auteure ne me fera pas trop languir… ;)

————————————————————————–

Intéressé par ce livre ? Retrouve-le sur amazon.fr ici:

Le Talisman de Pæyragone, Tome 1: Les Sans-Plumes – Katja Lasan


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s