Be Mine – N.C. Bastian

Be Mine

Titre: Be Mine

Auteur: N.C. Bastian

Date de Parution: 25 Mai 2016

Éditeur: Harlequin, Collection HQN, 430 pages

***

Présentation de l’auteur:

N.C. Bastian est une auteure française vivant dans la région parisienne. Depuis toujours, la lecture est pour elle une véritable passion et c’est à l’âge de douze ans qu’elle découvre une seconde passion tout aussi puissante: l’écriture. Pour cela, elle trouve son inspiration dans la vie de tous les jours, dans ses lectures ou dans les films et adore l’idée de pouvoir faire rêver les autres. Et c’est cette dernière raison précisément qui l’a poussée à publier son premier roman: Be Mine.

Retrouvez sa page Facebook N.C. Bastian

***

Quatrième de Couverture:

Kim

Cinq ans… et j’ai toujours aussi mal. Se remet-on vraiment un jour de la perte de son premier amour ? Je n’en ai aucune idée. Ce que je sais, en revanche, c’est qu’Alex m’a détruite. En même temps, notre histoire était trop belle pour être vraie. Pourquoi le plus beau biker du Dakota se serait-il rangé pour une simple fille comme moi ?

Aujourd’hui, je suis de retour mais j’ai tourné la page. Les contes de fées, c’est terminé. Je n’y crois plus. Et je ne me ferai plus avoir. Je ne céderai pas à la force des sentiments que j’éprouve toujours pour Alex malgré moi. A aucun prix.

Alex

Cinq ans… et l’absence de Kim est toujours aussi insupportable. Inexplicable. Inattendue. Je n’ai rien compris. Rien. Pourquoi ma Kimi est-elle retournée en France précipitamment ? Sans un mot, sans un regard en arrière. Elle a tout plaqué, et moi aussi par la même occasion.

Mais, maintenant qu’elle est revenue dans le Dakota, c’est enfin l’heure des explications. Et rien ni personne ne pourra la tenir éloignée de moi plus longtemps. Elle est à moi. A moi.

————————————————————————–

Description:

Le personnage principal: Kim.

Kim Vervel a 22 ans et est fille de sénateur. Mais cette distinction n’a pas beaucoup d’importance pour celle-ci qui a toujours préféré une maison de campagne à un appartement luxueux tout comme elle a toujours préféré une ville remplie de bikers à une ville peuplée d’hommes d’affaires. Et c’est pour cela que Kim décide d’abandonner ses études en France pour rejoindre son grand-père à Sturgis, en Dakota du Sud, et retrouver le seul et unique lieu où elle s’est toujours sentie à sa place. Mais cela n’est pas aussi simple que ça en a l’air sachant que cinq longues années se sont écoulés depuis qu’elle a fui son grand-père, ses amis et surtout le garçon dont elle était tombé si éperdument amoureuse et qui lui a brisé le cœur sans pitié: Alex Miller.

Toutefois, Kim est déterminée à laisser son passé loin derrière elle tout comme celui qui était le centre de son univers autrefois. Elle redoute sa rencontre avec Alex au plus haut point et à son plus grand dam, elle ne peut empêcher ses souvenirs et ses sentiments de ressortir à la surface. Cela pourrait bien compliquer la situation qui l’est bien assez comme ça et Kim en est plus que consciente. Ainsi, comme elle l’avait prédit, dès que ses yeux se posent sur ce visage si différent et pourtant si familier, elle ne peut s’empêcher d’éprouver un pincement au cœur… car malgré toutes ses convictions, elle est toujours aussi amoureuse de lui. Mais la colère est plus forte, reprend le dessus et Kim s’accroche à celle-ci pour éviter de tomber une nouvelle fois sous le charme.

Maintenir ses émotions sous clé, lui interdire d’atteindre son âme une nouvelle fois, éviter de croiser sa route le plus souvent possible… tel devient le nouveau quotidien de Kim. Elle se sait fragile, vulnérable, et ses résolutions sont d’autant plus faibles qu’elle ne désire que de retrouver les bras d’Alex… Pourra-t-elle rester indifférente à ce séduisant biker qui était sien autrefois ? La détermination de ce dernier à la récupérer parviendra-t-elle à briser ses défenses ?

————————————————————————–

Extraits:

Extrait 1

« – […] Tu m’accompagnes à l’intérieur ?

J’eus à peine le temps d’accepter qu’un groupe de bikers arriva dans l’allée centrale. Je reconnus rapidement Tucker, ce qui me fit légèrement paniquer. Je regardai les autres hommes, et le trouvai rapidement.

Alex regardait droit devant lui, ses yeux sombres rivés sur un point fixe. Il avait les cheveux courts et portait une barbe de quelques jours. J’avais presque oublié combien il était beau. J’étais sûre que l’espace d’un instant, mon cœur s’était arrêté pour mieux repartir. En prenant quelques années, Alex s’était encore embelli, mais la colère que je ressentis brusquement me fit revenir sur terre.

– Allons-nous-en, soufflai-je à Clay. Vite.

– Pourquoi ?

– Longue histoire.

Il mit son moteur en route et attendit que je m’installe derrière lui. Aller jusqu’à ma voiture m’aurait pris trop de temps et je me serais fait repérer. Et si j’étais entrée dans la mairie, j’aurais fini par les croiser puisque c’était le jour des inscriptions pour le festival et que les Silence devaient y tenir trois stands.

Clay recula un peu avant d’accélérer droit sur Alex. Merde ! J’aurais dû lui dire de prendre le sens inverse !

Lorsqu’on les croisa, je ne pus m’empêcher de le regarder. Il n’était plus un jeune garçon de dix-neuf ans. A présent, c’était un homme sexy contre qui j’étais de plus en plus en colère.

Alex tourna son visage vers moi, et je détournai la tête, la posant sur la veste en cuir de Clay. Mais je savais qu’il m’avait vue.

Mon estomac se noua. Je n’étais pas prête. Je n’étais pas prête à lui faire face, même cinq ans après. »


Extrait 2

« – Je savais que je te trouverais ici.

Cette voix… Chaude, grave et toujours aussi sensuelle que dans mes souvenirs. De grandes vagues de frissons remontèrent le long de mon dos, et mon estomac se contracta d’anticipation. L’idée de l’affronter me terrifiait.

Je ne me retournai pas. Je continuai de fixer l’engin. J’essayais de ne rien laisser paraître, mais chaque muscle de mon corps était contracté. Je ne dis rien, l’esprit en alerte. Je n’avais pas besoin de le voir pour savoir exactement où il se trouvait, à quelle distance de moi. Cette connexion qu’il y avait auparavant entre nous existait toujours.

– Ne m’ignore pas, Kimi.

Prenant une grande inspiration pour me donner du courage et pour estomper ces minuscules tremblements que me procurait le son de sa voix, je répondis, sans me retourner:

– Je ne t’ignore pas, mais ne m’appelle plus jamais comme ça.

– Je ne t’appellerais jamais autrement, il faut que tu t’y fasses.

Il soupira et garda le silence un long moment avant que je n’entende le bruit de sa veste en cuir.

Il se déplaçait. Je l’imaginais parfaitement passer une main dans ses cheveux comme il le faisait autrefois, chaque fois qu’il hésitait, ou lorsque la situation le dépassait.

– Si tu ne m’ignores pas, pourquoi est-ce que tu me fuis ?

– Je ne te fuis pas.

Je savais aussi que mes paroles allaient l’agacer, et c’est ce que je cherchais. Alex était un faux calme. Il pouvait s’énerver assez vite. Il ne s’était jamais vraiment énervé contre moi. Il partait toujours un peu avant que la colère ne le gagne totalement.

– Arrête ça. Je vois parfaitement à quoi tu joues, je te connais, Kimi, et on dirait que tu n’as pas changé.

Je le sentis s’approcher de moi, ce que je voulais à tout prix éviter. Alors que je me retournai pour lui faire face, je fus frappée par la beauté de son visage, parfait à mes yeux.

– Ça fait cinq ans, Alex, crois-moi, j’ai changé. Je ne suis plus l’adolescente de dix-sept ans naïve et stupide que j’étais à l’époque. Donc non, je ne t’ignore pas, et je ne te fuis pas. Je ne veux simplement plus rien avoir avec toi.

Je vis parfaitement l’instant où il passa en mode chasseur. J’avais horreur de ça, parce que la proie, c’était moi. Il s’était approché de moi pendant que je parlais, le regard déterminé et un peu contrarié. »


Extrait 3

« Je récupérai mes escarpins et lui en jetai un dans le dos, de toutes mes forces. Il s’arrêta, baissa la tête et se pinça l’arrête du nez. Il était à bout de nerfs. Je lui jetai la seconde chaussure qui lui atterrit sur l’épaule, mais encore une fois, il n’eut aucune réaction.

– Réponds-moi !

Je m’élançais vers lui, prête à lui sauter sur le dos et à le rouer de coups, mais au moment où je me jetais sur lui, il se tourna vers moi et me récupéra dans ses bras. Je le frappai à l’épaule, en essayant de m’échapper de sa prise.

– Arrête, m’ordonna-t-il en me plaquant sur le capot de la voiture de Mendy.

– Alors lâche-moi !

– Pas avant que tu te sois calmée.

Je le giflai violemment et le regrettai immédiatement. J’étais allée trop loin. Il tourna son visage vers moi, me dominant entièrement de toute sa hauteur. Il leva les deux mains et les abattit sur le capot. Le bruit claqua dans mes oreilles. Je fermai les yeux. Pendant quelques secondes, j’avais vraiment cru que le coup serait pour moi.

Quand je rouvris les yeux, Ales était toujours au-dessus de moi. Il me regardait toujours aussi rageusement, le regard enflammé par la fureur.

– Ne refais plus jamais ça, siffla-t-il.

– Sinon quoi ?

Il se releva, se prit la tête à deux mains, complètement démuni, puis revint rapidement vers moi, m’emprisonna dans ses bras et écrasa ses lèvres sur les miennes.

Sous le coup de la surprise, je me figeai. Puis, je voulus le repousser, mais au lieu de ça, je passai mes mains derrière sa nuque et appuyai pour le serrer plus fortement contre moi. Je ne savais plus ce que je faisais, ni ce que je voulais. Est-ce que je voulais vraiment le repousser ? J’ouvris la bouche et répondis avec ferveur à son baiser. Je le griffai dans le dos, sentant la force de ses épaules, et le mordis. En réponse, il me mordit aussi, avant de plonger sa langue dans ma bouche.

Il avait un goût de paradis, avec un arrière-goût d’amertume.

Qu’est-ce que je suis en train de faire ?

Je tournai le visage pour me soustraire à son baiser et le repoussai le plus fortement possible. Il ne bougea que lorsqu’il se rendit compte à son tour de ce qu’on était en train de faire. Il recula d’un pas et caressa sa lèvre inférieure, comme s’il était surpris d’être allé aussi loin. On se regarda, se perdant dans les yeux l’un de l’autre, complètement abasourdis. Pour le coup, ce qui venait de se passer nous avait entièrement calmés.

Enfin, c’est ce que je croyais…

– Je le savais.

– La ferme, Alex. Ne dis pas un mot de plus.

– Et tu me demandes de t’oublier ? »

————————————————————————–

Mon Avis:

Be Mine est un livre que j’attendais avec beaucoup d’impatience. Le résumé m’avait d’ores et déjà paru plus que prometteur mais ce qui m’a principalement motivé pour l’acheter était la perspective de se plonger dans le monde des bikers. Et oui, un détail de ce genre peut faire toute la différence sur le choix de mes bouquins :D !

Alors, je dois dire que j’ai été immédiatement entraînée par l’histoire ce qui n’est pas toujours forcément le cas. Il arrive souvent que l’on doit d’abord s’accrocher pour ensuite plonger mais en l’occurrence, tel n’est pas le cas ici puisque dès les premières pages, c’est le grand plongeon ! Pourtant – car il y a un mais malheureusement – à partir d’un certain moment, j’ai commencé à ressentir un subtil relâchement qui n’était pas conséquent au point d’abandonner le livre ou de le lire en diagonale mais qui s’est tout de même fait ressentir. Pourquoi ? Alors, certaines petites longueurs, je dirais, ainsi qu’un certain ennui face aux nombreux retours en arrière dont on a souvent droit… Mais je pense que ce ne sont pas les uniques raisons qui m’ont petit à petit fait décrocher.

En effet, le livre peut être divisé en deux parties distinctes. Une partie se concentre sur la relation entre Kim et Alex et se déroule plutôt lentement et paisiblement. L’auteure nous tient en haleine en faisant tout un mystère du passé de Kim qui est à l’origine de sa rupture avec Alex. On obtient des morceaux de son passé sans jamais avoir le fin mot de l’histoire et au fil du temps, lorsque notre couple se rapproche, on est de plus en plus impatient et fébrile de connaître enfin les raisons qu’a eue Kim de s’éloigner d’Alex. J’ai adoré ce suspense, cette attente, et même si j’avais quelques petites idées sur le pourquoi du comment, j’ai été loin du compte ! Jusque-là, j’ai été comblée. La seconde partie est axée sur l’intrigue, l’action, et même si le couple est toujours aussi présent, l’enquête menée est plus importante. Si la première partie a su retenir mon attention et m’a particulièrement plu par son caractère imprévisible et l’attente d’une réconciliation entre nos deux personnages, la seconde a été légèrement décevante. Certes, le plus d’action est plus qu’appréciable pour éviter de tomber dans la lassitude mais l’intrigue n’a pas été suffisamment approfondie à mon goût dans le sens où l’on se doute assez rapidement du qui, pourquoi et comment… L’effet de surprise tombe donc à l’eau… Non pas que je n’ai pas aimé le livre, ça non ! Juste que, à partir du moment où l’ intrigue commençait à devenir réellement intéressante, eh bien, je m’attendais à quelque chose d’un peu moins… prévisible.

Tiens, d’ailleurs, je n’ai pas encore parlé des personnages. A vrai dire, je les ai immédiatement appréciés. Kim est une fille censée, forte et courageuse, et qui ne craint pas d’affronter le danger lorsque cela est nécessaire. Toutefois, elle craint d’affronter autre chose: le passé. Elle tente encore et toujours de le fuir, de l’effacer mais la présence et la détermination d’Alex vont rendre cette tâche plus que difficile… Elle m’a vraiment plu tout comme le personnage d’Alex, un biker sombre et possessif – et même un tantinet colérique – qui est résolu à faire la lumière sur le passé qui ne cesse de le torturer et à reconquérir le cœur de sa chère Kimi… Ce qui m’a agréablement surpris chez ce personnage c’est l’acceptation totale de ses sentiments pour Kim. Il ne cherche pas à s’en cacher et au contraire, le fait bien savoir à quiconque veut l’entendre… C’est un bien joli couple que forment ces deux-là, où désir et passion sont au rendez-vous, mais leur relation est compliquée, pleine de malentendus et de non-dits et les voir se battre pour, tour à tour, la sauver ou l’enterrer… c’est vraiment émouvant.

Une chose m’a déconcertée, ou plutôt ennuyée pour être tout à fait franche, c’est la répartition des points de vue de Kim et Alex. Nous avons une première partie avec uniquement le point de vue de Kim, ensuite une seconde avec celui d’Alex, et pour finir, retour au point de vue de Kim. C’est dommage, je trouve, car il est des moments où j’adorerais connaître les pensées et sentiments d’Alex… comme lorsqu’il croise la route de Kim pour la première fois depuis cinq ans, par exemple. Cette solution m’a semblé assez étrange mais bon, tel était le choix de l’auteur et je le respecte ;) !

Malgré les quelques remarques que j’ai pu faire quant à ce livre, Be Mine reste un superbe roman – que je conseille – avec une histoire d’amour désarmante et une plume des plus admirables. Je l’ai véritablement apprécié et je suis ravie d’être tombé sur un auteur de talent. J’espère d’ailleurs avoir la joie de découvrir ses livres futurs qui, je le sens, se trouveront probablement dans ma bibliothèque ;).

————————————————————————–

Intéressé par ce livre ? Retrouve-le sur amazon.fr ici:

Be Mine – N.C. Bastian


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s