Crossfire |Tome 1: Dévoile-Moi – Sylvia Day

Dévoile-Moi

Titre: Crossfire, Tome 1: Dévoile-Moi

(Original: Crossfire, Book 1: Bared to You)

Auteur: Sylvia Day

Date de Parution: 7 Novembre 2012

Éditeur: J’ai Lu Pour Elle, Collection Best, 416 pages

***

Présentation de l’auteur:

Sylvia Day est une auteure américaine de renommée internationale, classée n°1 sur les listes du New York Times et du USA Today mais aussi dans vingt-sept autres pays. Elle a écrit de nombreux livres, que ce soient des romans historiques, paranormaux ou encore érotiques, et une bonne partie d’entre eux ont été récompensés. Sylvia Day fait le bonheur de ses lecteurs et ne cesse de nous étonner par ses romans aussi originaux qu’addictifs comme le prouve la série Crossfire qui est devenu un véritable phénomène mondial.

Retrouvez son site www.sylviaday.com

***

Quatrième de Couverture:

Lorsqu’il est entré dans ma vie, je ne savais rien de Gideon Cross sinon qu’il exerçait sur moi une attraction violente, si intense que j’en fus ébranlée.

J’ignorais encore tout de sa force et de ses failles, de ce besoin qu’il avait de posséder et de dominer, de l’abîme au bord duquel il oscillait.

Je n’imaginais pas que chacun de nous deviendrait le miroir de l’autre – un miroir dans lequel se refléteraient les blessures intimes et les désirs vertigineux qui nous habitaient.

Je ne mesurais pas encore la profondeur de l’amour qui allait nous unir.

————————————————————————–

Description:

Le personnage principal: Eva.

Pour Eva Tramell, 24 ans, c’est une toute nouvelle vie qui commence et qui dit nouvelle vie dit nouvel appartement, nouvel environnement, nouveau travail… et nouvel homme. En effet, après avoir déménagé de San Diego pour New York, c’est une autre existence qui attend Eva. Elle habite désormais dans un confortable appartement où la place est loin de manquer, dans une ville qui l’enchante et a décroché un boulot de rêve: assistante de Mark Garrity chez Waters, Field and Leaman, une agence de publicité de renom. Mais si tout autour d’elle change, une seule chose reste immuable: Cary, son meilleur ami et colocataire, qui a fait tout le chemin pour rester à ses côtés. Si tout allait pour le mieux jusque-là, Eva ne s’attendait sûrement pas à ce que quoi que ce soit, ou qui que ce soit, la déstabilise au point de faire bouleverser le petit monde qu’elle vient de créer… et surtout pas un homme.

La rencontre entre Eva et cet homme inconnu au charme terriblement envoûtant est aussi courte qu’intense. Dès lors, Eva ne peut plus le chasser de ses pensées. Et lorsqu’elle apprend que ce dernier n’est autre que Gideon Cross, milliardaire – célibataire de surcroît – et propriétaire du Crossfire Building où elle travaille, le choc est immense. Comment peut-elle aller travailler en sachant qu’elle peut le rencontrer à n’importe quel moment ? Et cette attirance aussi irrésistible qu’incontrôlable qui la pousse vers lui… comment pourrait-elle la gérer alors qu’elle sait qu’elle en est incapable ? Elle perd tous ses moyens à sa proximité ! Et même si elle se laissait aller à une relation avec lui, que dirait-il s’il découvrait quel sombre passé la poursuit ? Gideon Cross vaut-il vraiment la peine de tout risquer, y compris son cœur ?

Tant de doutes et si peu de certitudes…

————————————————————————–

Extraits:

Extrait 1

« – Un instant, Eva, m’arrêta Cross en m’attrapant par le coude. Elle vous rejoint tout de suite, ajouta-t-il à l’intention de Mark tandis que les portes de l’ascenseur se refermaient sur le visage ahuri de mon patron.

Cross demeura silencieux le temps que l’ascenseur amorce sa descente.

– Tu couches avec quelqu’un ? demanda-t-il en pressant de nouveau le bouton d’appel.

La question avait été posée avec une telle désinvolture que je mis un moment à comprendre et que je ne réalisai même pas qu’il m’avait tutoyée.

Je pris une brève inspiration.

– En quoi cela vous regarde-t-il ?

Il me fixa et je retrouvai dans son regard ce que j’y avais vu lors de notre première rencontre – puissance hors norme et contrôle d’acier. Je reculai involontairement. Comme la première fois. Cette fois, cependant, je ne tombai pas à la renverse – j’étais en progrès.

– Cela me regarde parce que j’ai envie de coucher avec toi, Eva. J’ai besoin de savoir quels obstacles se dressent entre toi et moi, si tant est qu’il y en ait.

La soudaine palpitation entre mes cuisses m’obligea à prendre appui contre le mur pour garder l’équilibre. Il tendit la main vers moi, mais je l’arrêtai d’un geste.

– Peut-être ne suis-je pas intéressée, monsieur Cross.

Une ombre de sourire passa sur ses lèvres. Seigneur, il pouvait être irrésistible…

J’étais dans un tel état de nerfs que la sonnerie annonçant l’arrivée de l’ascenseur me fit sursauter. De ma vie, je n’avais été à ce point excitée, aussi brutalement attirée par un autre être humain, et je ne m’étais jamais sentie aussi grossièrement insultée.

Je pénétrai dans la cabine et me retournai pour lui faire face.

Il sourit.

– A bientôt, Eva.

Les portes se refermèrent et je me laissai aller contre la rampe de cuivre en m’efforçant de retrouver mes esprits. »


Extrait 2

« – Je ne suis pas d’humeur à m’entretenir avec vous, monsieur Cross, lâchai-je.

Il regardait l’aiguille de cuivre de style rétro indiquer les étages au-dessus des portes.

– Je peux m’arranger pour que cela change.

– Je ne suis pas intéressée.

Il me jeta un coup d’œil par-dessus son épaule. Sa chemise et sa cravate étaient du même bleu céruléen que ses yeux.

– Pas de mensonges, Eva. Jamais.

– Ce n’est pas un mensonge. D’accord, je vous trouve attirant. Et alors ? C’est le cas de la plupart des femmes, j’imagine.

J’enveloppai ce qui restait de ma barre chocolatée dans son emballage et la rangeai dans le sac en papier que j’avais fourré dans mon sac. Lorsque Gideon Cross était dans les parages, je n’avais pas besoin de chocolat.

– Mais ça ne change rien au fait que je n’ai pas l’intention d’aller plus loin, martelai-je.

Lentement, il se retourna pour me faire face, affichant cette ombre de sourire qui adoucissait les contours de sa bouche à damner une sainte. Son aisance et sa nonchalance ne firent que m’irriter davantage.

– Parler d' »attirance » est un euphémisme lorsqu’il s’agit de définir ceci, observa-t-il en nous désignant.

– Vous allez peut-être me trouver folle, mais j’ai besoin d’apprécier un homme avant d’envisager de me déshabiller devant lui et de coucher avec lui.

– Je ne te trouve pas folle du tout, assura-t-il. En fait, je n’ai ni le temps ni l’envie d’avoir une relation amoureuse.

– Tant mieux. Nous sommes deux dans le même cas. Je suis ravie que ce point soit éclairci.

Il se rapprocha, leva la main jusqu’à mon visage. Je me forçai à rester immobile pour ne pas lui donner la satisfaction de voir qu’il m’intimidait. Son pouce effleura le coin de mes lèvres, puis il le porta à sa bouche. Il le lécha et ronronna:

– Hmm. Chocolat et toi… Délicieux.

Un frisson me parcourut, aussitôt suivi par une sensation de brûlure au creux des cuisses alors que je m’imaginais léchant du chocolat sur son corps mortellement sexy.

Son regard s’obscurcit, et il ajouta d’une voix sourde, terriblement intime:

– Le romantisme ne fait pas partie de mon répertoire, Eva. En revanche, je saurai te faire jouir de mille et une façons. Laisse-moi te montrer.

Le cabine ralentit et s’immobilisa. Il retira la clef du panneau de commande. Les portes coulissèrent.

Je reculai jusqu’au fond de la cabine et lui fis signe de s’éloigner d’un geste bref.

– Je ne suis absolument pas intéressée, m’entêtai-je.

– Nous en reparlerons.

Me saisissant le coude, il m’incita à sortir avec une douce fermeté. »


Extrait 3

« Il se leva et se dirigea vers la salle de bains, m’offrant une vue imprenable sur son dos sculpté et ses fesses parfaites, qui me tira un soupir appréciateur.

Un instant plus tard, un bruit d’eau me parvint. Je réussis à me redresser, pivotai pour m’asseoir au bord du lit, le corps parcouru de ce léger et délicieux frémissement d’après l’amour. Mon regard tomba sur le tiroir entrouvert de la table de chevet; il contenait des préservatifs.

Mon estomac se noua. L’hôtel était trop sélect pour glisser des préservatifs à côté de la Bible.

D’une main mal assurée, j’ouvris complètement le tiroir et découvris une quantité impressionnante d’accessoires, incluant un flacon de lubrifiant et un tube de gel spermicide. Mon cœur se mit à cogner sourdement. Je refis mentalement le trajet qui nous avait menés du club de gym à l’hôtel. Gideon n’avait pas demandé quelles chambres étaient libres. Même s’il possédait un passe-partout, il aurait normalement dû s’informer de la disponibilité des chambres avant d’en prendre une… A moins qu’il ne sache déjà que celle-ci serait libre.

De toute évidence, cette chambre était la sienne – une garçonnière équipée de tout ce dont il avait besoin pour passer du bon temps avec des femmes censées lui en donner.

Je me levai, et tandis que je m’approchais de l’armoire, j’entendis la porte de la douche s’ouvrir, puis se refermer. Je saisis les poignées des portes à claire-voie et tirai. Quelques vêtements d’homme étaient suspendus dans la penderie – des chemises et des pantalons de costume, des pantalons de sport et des jeans. Un grand froid m’envahit, en même temps qu’une douloureuse nausée qui balaya le bien-être post-orgasmique dans lequel je baignais encore.

La partie basse de l’armoire comportait deux colonnes de tiroirs. Ceux de droite contenaient des tee-shirts soigneusement pliés, des caleçons et des chaussettes. Dans le tiroir du haut de la partie gauche, je découvris des sex-toys dans leur emballage d’origine. Je n’ouvris pas les tiroirs du dessous. J’en avais assez vu.

J’enfilai mon pantalon, piquai l’une des chemises de Gideon. Tout en l’enfilant, je récitai mentalement les étapes, apprises en thérapie, qui permettaient de retrouver le contrôle de soi: « Aborder ouvertement le problème. Exprimer ce qui a déclenché des sentiments négatifs vis-à-vis du partenaire. Affronter l’élément déclencheur jusqu’à le définir clairement. »

Si j’avais été moins bouleversée par la profondeur de mes sentiments pour Gideon, j’aurais peut-être réussi à faire tout cela. Si cette découverte n’avait pas eu lieu juste après avoir fait l’amour d’une manière hallucinante, j’aurais certainement été moins vif, moins vulnérable. Je n’avais rien vu venir. Je me sentais sale, utilisée, profondément meurtrie. Cette révélation m’avait heurtée de plein fouet, et comme un enfant je voulais rendre coup pour coup.

Je raflai les préservatifs, le lubrifiant et les sex-toys, et les jetai en vrac sur le lit. Puis, alors même que Gideon m’appelait d’une voix à la fois taquine et amusée, je ramassai mon sac et quittai la chambre. »

————————————————————————–

Mon Avis:

J’ai de nombreuses fois été confrontée à cette série mais n’ai jamais été véritablement tentée de la lire. Ne me demandez pas pourquoi, je n’en ai aucune idée précise mais fût un jour où je me suis dit « Bon allez, il est peut-être temps de la lire, je ne vais quand même pas rester à la traîne ! ». Donc, hop, hop, le livre s’est retrouvé rapidement dans ma biblio et encore plus rapidement dans mes mains. Et après l’avoir fini, mes pensées sont un peu en vrac.

La toute première chose qui m’a frappée est l’écriture. Oui, bon, ce n’est pas forcément ceci que l’on remarque en premier mais pour avoir lu nombre de livres à l’écriture plutôt simple, voire « commune », la différence saute aux yeux. Donc, comme je le disais, le style de l’écriture m’a beaucoup plu. Les phrases sont bien construites, cohérentes, le vocabulaire est assez varié et il n’y a aucun souci de lecture en somme. C’est agréable d’avoir de temps en temps une plume aussi appréciable ;).

Passons à l’histoire. Là, il faut avouer que je bloque un peu. Dans l’ensemble, j’ai bien appréciée l’intrigue et les personnages sont même assez intéressants. Eva et Gideon portent tous les deux les blessures d’un passé douloureux qui les ont plus ou moins affectés. De ce fait, leurs traumatismes peuvent mettre en péril la fragile relation qu’ils essaient de construire. Ils tentent de passer outre, de cacher leurs problèmes, notamment Gideon, mais Eva se rend compte rapidement que ce n’est pas la voie à prendre. Si elle désire se fier à Gideon, lui, de son côté, est toujours aussi renfermé. Cette situation va leur nuire, laissant planer une certaine méfiance et un sentiment d’insécurité au-dessus de leurs têtes. Ainsi, il y a beaucoup de problèmes et de malentendus qui vont éclater entre eux, ce qui rend leur relation assez houleuse et instable surtout. L’auteure ne nous laisse pas de répit: il se passe toujours quelque chose, que ce soit bon ou mauvais (même si on penche plus du mauvais) et on ne s’ennuie pas sur ce point-là.

Ce qui m’a fait tiqué par contre, ce sont certains passages du livre, certaines situations qui m’ont laissée dubitative. Je voudrais ne pas trop en dévoiler mais lorsque l’on a subi des agressions d’ordre sexuel, pendant son enfance soit-dit en passant, cela laisse forcément des séquelles assez profondes qui ne se volatilisent pas d’un claquement de doigts et surtout lorsque l’on se retrouve face à un homme plutôt dominateur… D’autre part, la « relation » d’Eva et Gideon est étrange à mes yeux. Imaginez: un homme que vous connaissez quasiment de vue vous accoste, au travail qui plus est, et vous balance qu’il veut coucher avec vous et éliminez les obstacles éventuels qui se dresseront sur son chemin… Comment réagissez-vous ? Surtout pas par l’excitation (enfin, c’est mon cas :P). Et après avoir convenu que ni l’un ni l’autre ne cherchent de relation amoureuse, ils « baisent » et, je ne sais pas trop comment, passent rapidement à une relation sérieuse… et amoureuse, ce dont tout les deux ne voulaient pas, rappelons-le. Rien de plus normal, je vous dirais. Je pourrais donner d’autres scènes qui m’ont marqué par leur incompréhension mais cela reviendrait à écrire un commentaire de trois pages minimum…

Dévoile-Moi n’est pas un livre mauvais. Il est entraînant dans la mesure où les personnages, avec leurs problèmes et leurs secrets, nous incitent à en savoir plus et à suivre l’évolution de leur couple malgré les obstacles dressés sur leur chemin. Je lirai bien évidemment la suite, autant pour connaître le dénouement de l’histoire que pour constater les progrès du côté de Gideon quant au partage de son passé avec Eva. Oui, je désire en savoir plus sur cet être ténébreux !

Par contre, quelque chose me turlupine au sujet d’Eva: est-il possible d’aimer quelqu’un en se basant quasi-uniquement sur ses exploits au lit ? Car elle est bien loin de le connaître, tout de même…

————————————————————————–

Intéressé par ce livre ? Retrouve-le sur amazon.fr ici:

Crossfire, Tome 1: Dévoile-Moi – Sylvia Day


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s