Brûlure de Glace |Tome 2: Les Proscrits – Emmanuelle Nachin

Les Proscrits

Titre: Brûlure de Glace, Tome 2: Les Proscrits

Auteur: Emmanuelle Nachin

Date de Parution: 16 Mars 2016

Éditeur: Cyplog, Collection Bliss, 455 pages

***

Présentation de l’auteur:

Emmanuelle Nachin est une auteure française vivant en Loire-Atlantique, à proximité de Nantes. Après des études de commerce, elle se lance dans le marketing automobile, domaine dans lequel elle continue de travailler aujourd’hui. Sa carrière d’écrivaine a débutée grâce à l’inspiration que lui a fournie la saga Vampire d’Anne Rice. Après plusieurs romans inachevés, elle se lance finalement dans la rédaction de « Tentation Interdite », premier livre de la saga paranormale Brûlure de Glace, suivi par « Les Proscrits ».

Retrouvez sa page Facebook Emmanuelle Nachin

***

Quatrième de Couverture:

Seule à des milliers de kilomètres d’Aidan, Nora est plus que jamais tiraillée entre son peuple et son amour interdit pour cet Ange Noir.

Pourtant, sa nature va la pousser à prendre des décisions irrémédiables, voire irrévocables, aux répercussions inattendues tant pour elle que pour Aidan… mais aussi pour son peuple et celui des Anges Noirs…

————————————————————————–

Description:

Les personnages principaux: Nora et Aidan.

Nora a rompu avec Aidan, comme on le lui a suggéré – ou plutôt ordonné -, et même si cette décision n’était pas facile à prendre, Nora est à peu près certaine d’avoir fait le bon choix. A peu près certaine car elle éprouve toujours des sentiments aussi forts pour Aidan et que sa rupture lui pèse sur le cœur… Mais la culpabilité est plus forte que le chagrin. En effet, Nora se sent affreusement coupable d’avoir délaissé son Élément comme elle l’a fait et souhaite donc renouer ce contact pour recommencer à accomplir la mission qui lui a été désignée. Elle était toutefois loin de soupçonner qu’un destin encore plus étonnant et prestigieux l’attend, un destin qui pourrait changer sa vie entière. Mais pour suivre la voie qui lui a été tracée, Nora doit faire des sacrifices et parmi eux, le plus grand et le plus douloureux de tous: tirer un trait sur le passé et donc sur Kiana, ses sœurs… et bien sûr, sur Aidan. Le choix est simple: Embrasser son destin en laissant derrière soi sa famille,  ses souvenirs, sa vie ou se rebeller, revenir vivre avec sa famille et retrouver son cher et tendre Aidan ?

La déclaration de Nora est un véritable choc pour Aidan. Tout d’abord désespéré et confus, il se met rapidement en colère pour ensuite ressentir la plus brutale des émotions: la haine. Ne sachant plus comment gérer toutes les émotions qui déferlent dans son esprit tourmenté, Aidan s’éloigne de Mikhal et Damien pour calmer ses pulsions. C’est alors qu’il rencontre un étrange individu qui lui propose son aide. Bien que tout d’abord réticent, Aidan le suit dans l’espoir que cet homme pourrait, comme il le lui a affirmé, l’aider à canaliser ses émotions et se débarrasser d’ELLE. Et si, en  plus, cela lui permet d’oublier la terrible douleur qui lui vrille le cœur, c’est encore mieux. C’est ainsi qu’il se retrouve sous la coupe de cet homme, qui non seulement se trouve être très puissant mais également assez cruel pour qu’Aidan dévie du droit chemin et de l’enseignement que lui a inculqué Mikhal… Et ce voyage pourrait bien le changer à tout jamais…

————————————————————————–

Extraits:

Extrait 1

« Mes pouvoirs venaient de m’abandonner.

Tous les Éléments, y compris celui que je représentais, se liguaient contre moi. Jamais ils ne s’étaient montrés aussi furieux que sur cette île où ils régnaient en maîtres. Je le savais, ils reflétaient l’état d’esprit des êtres présents à la Palmeraie. Mon comportement des mois précédents avait irrité beaucoup de mes congénères.

Nombre d’entre eux s’étaient sentis menacés en entendant parler de mon idylle avec un Ange Noir. Et cette inquiétude, qui s’était peu à peu muée en colère, s’exprimait à présent dans la nature. J’avais cru qu’elle se calmerait à la suite de mon coup de fil.

Il n’en était rien.

Depuis mon appel, l’océan s’agitait de plus en plus. De gros nuages d’un noir d’encre avalaient le ciel délavé, le vent giflait l’air, les vagues de plus en plus hautes se brisaient sur la pente abrupte de la falaise qui surplombait la plage, et des trombes d’eau fondaient sur moi avec violence. Les Éléments, toujours pas apaisés par ma décision, réclamaient, insatiables, autre chose. Frigorifiée et épuisée, je pressai, malgré tout, mon téléphone dans ma main; l’ultime lien qui subsistait de ma relation avec Aidan. Lui seul pouvait me rapprocher de l’être aimé puisqu’il renfermait le numéro par lequel je pouvais le joindre. Peut-être, lui permettrait-il aussi de me retrouver, même s’il était éteint ?

Je devais jeter mon portable au loin pour tourner définitivement la page, mais je n’arrivais pas à m’y résoudre, encore dominée par la foule de sentiments qui naissait dans mon cœur et mon corps à l’évocation de son nom. Me défaire de cet objet revenait à en finir définitivement avec Aidan. Je m’accrochais au mince espoir que j’évoluais dans un cauchemar duquel l’appareil me permettrait de sortir.

Le tonnerre déchira le ciel une nouvelle fois.

Un éclair frappa le sable, m’intimant de me débarrasser du téléphone sur-le-champ, avant que des événements tragiques ne se produisent. Je serrai le mobile, bien décidée à défier les Éléments. La pluie torrentielle redoubla, le vent furieux hurla et se renforça et un grondement retentit, toujours plus assourdissant. Déchaînée, la mer se creusa de plus en plus. Et, ultime avertissement, la foudre tomba juste à côté de moi. J’étreignis une dernière fois le téléphone dans ma main, mais répondant à cette sommation menaçante, je le jetai aussi fort et aussi loin que possible. »


Extrait 2

« D’abord, l’incompréhension.

Je restai accroché au téléphone comme si la communication avait coupé avant que Nora n’ait pu finir sa phrase. Les mots qu’elle avait prononcés restaient en suspens, dans l’attente d’une suite qui allait venir les éclairer et leur donner une toute autre signification. Je demeurai ainsi une éternité. Les secondes se transformèrent en minutes puis en heures. La nuit noire s’était installée très vite, obscurcie par des nuées sombres qui ne laissaient pas filtrer les rayons de la lune, et recouvraient la vallée qui s’étendait à mes pieds.

Le temps s’était figé.

Je me tenais immobile, le smartphone collé à l’oreille. Seuls les imperceptibles mouvements des nuages indiquaient que la nuit avançait. Peu à peu, mon inconscient me livra une évidence que j’avais refusé d’admettre. Les termes que Nora avait employés se gravèrent alors dans mon esprit et ces mots qui n’avaient jusque-là aucun sens, se mirent enfin en ordre pour former une phrase logique.

 » Nous deux, c’était une erreur. Refais ta vie, Aidan, avec quelqu’un de ton peuple. C’est mieux pour tout le monde. »

Vint alors la négation.

Comme un pantin prenant peu à peu vie, ma tête bougea de droite à gauche, niant l’atroce vérité. J’avais sûrement mal compris. Elle n’aurait jamais fait ça !

Pas après les épreuves que nous avions traversées.

Pas après le combat que nous avions mené.

Pas après avoir risqué sa vie pour sauver la mienne.

Pétrifié, je fixais, interdit, le téléphone. Nora devait déjà regretter ce qu’elle venait de faire, elle allait rappeler.

Elle devait rappeler.

Les minutes s’enchaînèrent, mais l’appareil resta désespérément muet. Quand je repris enfin mes esprits, je composai son numéro, plein de confiance. Au début, cherchant à justifier son répondeur, je crus plusieurs fois qu’elle essayait de me rappeler. Mais cette confiance se mua en déception plus tard puis en désillusion lorsque, des centaines de coups de fil plus tard, je constatai, impuissant, que seule sa messagerie me répondait. La détresse, qui me submergea alors, fut d’une brutalité inouïe. Jamais le désespoir ne m’avait frappé avec une telle intensité. Comme une vague destructrice qui engloutit tout sur son passage, cette atroce constatation déferla sur moi en anéantissant le mince filet d’espoir qui tentait de survivre dans mon cœur depuis son appel.

Puis, ce fut la colère. »


Extrait 3

« – Gare-toi ici, imposa Anila à Eila quand nous arrivâmes à la hauteur de Notre-Dame.

Son rythme cardiaque s’accélérait et l’appréhension se lisait sur son visage. Quelque chose clochait. Et compte tenu de la tristesse qui irradiait dans son regard, je compris que la lutte n’allait pas être facile. En descendant de la voiture, Eila s’accroupit et posa sa main sur les pavés froids. Elle plissa légèrement le coin des lèvres dans un sourire cynique qui s’étira jusque ses yeux.

– Il n’y en a qu’un seul, nota-t-elle, après avoir sondé le sol à la recherche des empreintes glacées que nous poursuivions.

Puis elle se mit à courir, nous entraînant derrière elle dans la direction où notre futur combat allait avoir lieu. Quand nous arrivâmes à proximité, je me figeai. L’homme se tenait de dos, mais je reconnus immédiatement sa silhouette avec ses cheveux châtain clair mi-longs légèrement ondulés, qui valsaient autour de son visage à chacun de ses mouvements, son corps élancé, ses muscles fins, mais parfaitement dessinés.

Je ne comprenais pas.

Je devais me tromper.

Mon cœur se mit à battre plus fort dans ma poitrine. Le sol s’obscurcit et du coton s’amassa dans mes oreilles. Ma vision se troubla pour ne laisser plus qu’une ombre nette devant mon regard. Celle de cet homme devant moi. Je savais parfaitement qui il était, mais ce ne fut qu’au moment où il se retourna que l’horreur me frappa, me cinglant le visage telle une gifle.

Ses yeux verts en amande se posèrent immédiatement sur moi. Des éclats rouge sang remplaçaient la douce couleur violette que je leur connaissais. Au lieu de retrouver dans ce visage la mélancolie et l’honnêteté qui l’habitaient habituellement, ce fut avec une cruauté non dissimulée qui me fixa. Ses lèvres fines et claires, maculées de sang, s’étirèrent dans un sourire carnassier.

Aidan.

Il ne chercha pas à fuir, et se contenta de lâcher sa victime comme un vulgaire paquet encombrant, les yeux toujours rivés aux miens. Il attendait quelque chose, mais aucune de nous ne bougea. Aucune de mes sœurs n’osa prendre la parole, jugeant qu’il était de mon devoir de régler cette situation.

Que devais-je faire ?

Il se passa la langue sur les lèvres et son sourire s’élargit, révélant ses canines pointues d’un blanc nacré. Son regard pétillait d’amusement. Impatient, il demanda sur un ton sarcastique:

– Qu’est-on censé faire, maintenant ? »

————————————————————————–

Mon Avis:

Il faut que je le dise, même si je maintiens le fait que la couverture ne reflète pas nécessairement l’intérieur du livre, mais je trouve la couverture tout simplement splendide ! Sincèrement. Donc, un grand bravo pour l’illustrateur Nicolas Jamonneau  !

Bon, ceci étant dit, passons aux choses sérieuses :P. Tout d’abord, je suis assez surprise par cette suite. Si le premier tome ne m’avait pas vraiment emballé, la suite est nettement mieux ! Enfin, un peu d’action et de mystère, ce qui manquait atrocement dans Tentation Interdite. Là où la romance était majoritaire, ici c’est l’aventure qui l’est ! Moins de regards, moins de baisers mais plus d’interrogations, plus de buts à atteindre. Mais je pense que l’histoire n’aurait pu évoluer dans ce sens là sans l’évolution des personnages qui est vraiment étonnante.

Nora et Aidan sont devenus des personnages aux caractères plus profonds, si je peux le dire ainsi, et leurs capacités – dues à leur nature d’Ayurvie et d’Ange Noir – sont plus exploitées, à mon plus grand bonheur. On en apprend donc un peu plus sur leurs pouvoirs ainsi que sur leur peuple. Ici, leur but est similaire: ils doivent tous les deux se forcer à oublier leur passé et regagner la confiance de leur peuple respectif. Jusqu’ici, après la fin que nous ayons eue dans le livre précédent, je m’y attendais un peu. Mais ce qui était totalement inattendu, c’est le changement qui est subvenu chez les personnages, et tout particulièrement chez Aidan. Alors là, on a eu droit à un retournement de situation complet. Lui qui était si doux, si patient, si attentif, on lui découvre un tout nouveau visage qui m’a même fait peur à certains moments ! Il s’est complètement métamorphosé, au point de ne plus le reconnaître. L’auteure a su réellement me surprendre sur ce coup-là ! Nore, de son côté, est restée fidèle à elle-même, bien qu’elle soit plus sage et plus confiante envers son pouvoir qu’elle ne l’était jusqu’à présent.

Un autre petit point à aborder: les répétitions. J’ai fait remarquer précédemment qu’il y en avait beaucoup aussi je suis ravie de constater une nette amélioration de l’écriture même si pendant une partie du livre, on a droit à quelques répétitions…. En effet, la frustration qui s’était révélée être le sentiment dominant dans le premier tome a été remplacée par la méfiance. Donc, on a eu droit a de nombreuses réflexions qui faisaient souvent exprimer une seule et même idée: « je devrais me méfier mais… ». Heureusement, cela ne dure pas – juste pendant la première partie de l’histoire – et on oublie bien vite cet incident.

Ainsi, moi qui avait espéré une suite plus satisfaisante après une première déception, je dois dire que je ne regrette finalement pas ma lecture. Elle s’est révélée plutôt intéressante et j’ai même réussi à me faire entraîner par l’histoire ! Toutefois, je me pose quelques questions quant à l’avenir de la série. La série « Brûlure de Glace » est soi-disant composée uniquement de deux tomes et pourtant la fin laisse à supposer qu’il y aura une continuation… Un troisième tome ou une suite sous un autre nom et avec d’autres protagonistes ? A voir !

Tiens d’ailleurs, ma première réflexion après les cent premières pages était: « Pour avoir vécu une relation aussi passionnée et désespérée, ils l’oublient bien vite tant ils souhaitent passer à autre chose ! » :D

————————————————————————–

Intéressé par ce livre ? Retrouve-le sur amazon.fr ici:

Brûlure de Glace, Tome 2: Les Proscrits – Emmanuelle Nachin


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s